Magazine Autres sports

Le repêchage sous la loupe: la NFC Est

Publié le 28 avril 2009 par Sixverges
Le repêchage sous la loupe: la NFC EstJetons un coup d’œil sur ce que les équipes de la division la plus high profile de la NFL ont accompli au dernier repêchage…
Voici le premier volet de notre analyse du repêchage 2009 de la NFL. Nous allons faire le tour des divisions au cours de prochains jours. Comme il est difficile d’évaluer correctement un repêchage avant que les joueurs impliqués n’ait joué un seul match, nous avons choisi une unité de mesure abstraite et floue: le Serge Amyot.
Les performances de chaque formation seront donc évaluées sur une échelle de 1 à 5 Serge Amyot.
Cowboys de Dallas
Les Dallas n’avaient pas de premier choix, ayant envoyé celui-ci aux Lions dans l’échange de Roy Williams. En fait ils n’avaient pas de choix de deuxième ronde non plus, ayant transigé avec les Bills pour des choix de 3e et 4e ronde. Leur première sélection fût donc Jason Williams (LB, Western Illinois). Ce jeune homme est réputé pour sa force de frappe et son talent pour se rendre au porteur de ballon. On le dit meilleur athlète que joueur de football cependant. C’est malgré tout un choix logique car les Cowboys utilisent une défensive 3-4 et après DeMarcus Ware, leur linebacker corps n’est pas plus impressionnant qu’il faut. Williams devrait donc être utilisé rapidement au moins dans un rôle à temps partiel. Histoire de nous mélanger encore plus les Cowboys ont choisi un autre Williams, Brandon celui-ci, en 4e ronde. Ce Williams-là est un DE de Texas Tech qui ajoutera de la profondeur à cette position déjà bien garnie. En 4e ronde, Jerry Jones et sa bande ont choisi Stephen McGee (QB, Texas A&M), un projet à long terme qui a peu joué dans la NCAA. On le décrit comme un éventuel #2 bien que certains le considèrent comme le Matt Cassel de 2009.
Ces joueurs apporteront peut-être de la profondeur aux Cowboys mais il serait étonnant qu’ils aient un impact immédiat. À moins d’un coup d’éclat inattendu, les Dallas se présenteront donc en 2009 avec une équipe très semblable à celle de 2008 mais avec pas de Terrell Owens.
La Cote 6VB: 2 Serge Amyot
Le repêchage sous la loupe: la NFC Est
Giants de New York
Les G-Men ont tenté de combler la perte de Plastico Burlesque en sélectionnant le WR Hakeem Nicks de North Carolina. Celui-ci, le fils de Stevie Nicks évidemment, a le profil d’un possession receiver: bon physique, bonnes mains mais pas particulièrement rapide. On le dit bon dans les jump balls mais à 6’0’’ il concède un bon cinq pouces à un gars comme Plaxico. Le choix est bien vu par beaucoup d’experts mais on entrevoit Nicks se fondre à la masse des WRs pas pires mais pas excellents des Giants. Un receveur pouvant attirer un double team était à notre avis LE besoin du NYG et on serait étonnés que Nicks le comble en 2009. C’est beau penser à long terme mais il ne faut pas attendre que le Super Bowl window se ferme. À part ça, les Géants ont reçu de bonnes notes pour le choix de mi-repêchage, surtout Ramses Bardem (WR, Cal Poly) et Travis Beckum (TE, Wisconsin). Ces deux-là ont été choisis en troisième ronde et ils pourraient contribuer dès la saison 2009. Clint Sintim (LB, Virginia), leur choix de deuxième ronde, est reconnu comme un bon pass rusher. En conclusion, les Giants ont ajouté de la profondeur de bonne qualité mais n’ont pas, à notre avis, comblé leur plus grand besoin immédiat.
La cote 6VB: 3 Serge Amyot Le repêchage sous la loupe: la NFC Est
Eagles de Philadelphie:
Les Phillies étaient axés vers l’offensive lors de ce repêchage, y consacrant leurs trois premières sélections: Jeremy Maclin (WR, Mizzou), LeSean McCoy (RB, Pittsburgh) et Cornelius Ingram (TE, Florida). Maclin est un diamant brut, rempli de talent. Il aura cependant besoin d’améliorer ses tracés de course. Il est très bien coté et le fait d’arriver dans une bonne équipe l’aidera grandement. Même si les Eagles ont besoin d'un WR #1 depuis longtemps, il ne devrait pas sentir le besoin de jouer ce rôle immédiatement. Quant à McCoy, il semble être un Brian Westbrook Jr.: pas super costaud mais rapide et capable de capter des passes. En plus, on trouve super cool que les Eagles alignent LeSean McCoy et DeSean Jackson. Il leur manquerait ASean Guttierez et JustSean Simard-Gagnon pour compléter le foursome. Ingram est perçu comme un véritable vol en 5e ronde, il devrait devenir un excellent pass-catching TE. Comme LJ Smith a quitté pour Baltimore, il pourrait y avoir de la place pour lui dès cette année. Avec ces astucieuses additions, les Aigles se retrouvent avec beaucoup de talent brut en attaque. Donovan McNabb aura une belle variété d’armes dans son arsenal, on est impressionnés.
La Cote 6VB: 4 Serge Amyot Le repêchage sous la loupe: la NFC Est
Redskins de Washington
Le seul fait que les Skins aient pu repêcher des joueurs est positif en soi. Ils ont l’habitude d’échanger leurs choix contre des joueurs en fait de carrière mais cette année ils ont une belle récolte de six joueurs! Ils n’avaient pas de deuxième ou de quatrième choix mais donnons-leur une chance! Leur premier choix Brian Orakpo fait l’unanimité. Le DE en provenance de l’Université du Texas est vif et fort, s’il ajoute un peu de muscle il sera une star. Il est moins bon contre la course mais c’est une considération secondaire pour un DE. En troisième ronde les Skins ont opté pour le demi de coin, Kevin Barnes (Maryland). Celui-ci est réputé comme un gars qui sait trouver le ballon (ball hawk) et peut changer de direction sur un 10 cent. Lui aussi est moins bon contre la course mais c’est davantage le travail des safeties que celui des cornerbacks. Il devrait être un partant adéquat quand il aura pris un peu d’expérience. En 5e ronde, le Washington s’est approprié un projet intéressant, Cody Glenn (LB, Nebraska). L’ami Cody était porteur de ballon jusqu’à 2008, année où il fût transféré au poste de secondeur. Il manque évidemment d’expérience mais ses talents naturels sont épatants. Les Skins comptent sur des LBs efficaces mais vieillissants (London Fletcher, Rocky Macintosh), un gars comme Glenn pourraient contribuer dans certains situations spécifiques dès la saison prochaine.
La Cote 6VB: 3.5 Serge Amyot. Le repêchage sous la loupe: la NFC Est

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines