Magazine Conso

Wonderbra : ça tétonne ?

Publié le 13 septembre 2007 par Desp5845156

Wonderbra : ça tétonne ? Wonderbra s'apprête à sortir pour la rentrée un tout nouveau modèle de soutien-george. Le Nipples.
Sa particularité ? Etre pourvu de faux tétons plastiques afin de reproduire l'effet "Ouh-ouh-j'ai-froid-je-sens-que-suis-toute-dure !".
Va-t-il trouver sa cible chez la gente féminine ?
Tentative de réponse à cette question - ô combien existentielle - dans la suite de l'article...

Alors, qui va bien pouvoir oser porter un tel soutif ?

  • Les pré-adolescentes qui achètent leur premier soutif pour frimer à la récré ?

Bien que la mode urbaine actuelle se rapproche en mon sens d'un mix de la vulgarité des anciennes tendances vestimentaires - et que de nos temps actuels, finalement, que signifie la vulgarité, voire que reste-t-il du bon goût ? - je doute qu'il existe des parents prêt à accompagner leur fille (car c'est encore ainsi que ça fonctionne, me trompe-je ?) acheter ce type de modèle en tant que premier soutif à leur enfant chérie.
Et à la récré, c'est plus de l'incrédulité et des moqueries des garçons - encore plus pré-pubère à cette âge - que cette jeune récoltera. Avec un passage par le bureau du directeur. - "Jeune fille, non mais vous vous êtes crue où ? Sur la place Clichy ?"
  •  Les lycéennes wibelz (rebelles) dans l'âme, qui n'ont pour seul but dans la vie que de choquer, déplaire aux parents et s'attacher aux (soit-disant) contre-courants ("woué kikoo lol Nanou, t'as vu mon badge de Korn sur mon nouveau Eastpak ?!?") ?

Ce genre d'ados, bien que loin d'être sociopathes (étant donnée qu'elles forment elles-mêmes un groupe sociologique très propice aux études) ne sont généralement pas propices aux contacts rapprochés avec les garçons. Pour elles, l'affirmation de leur attachement à un courant de pensée (gothique, métal, reggae...) passe avant les rapport humains.
Comment réagiraient-elles alors à une nuée de mecs en chaleur (car à cet âge ...) qui l'entoureraient ("ah ouais j'peux toucher han han c'est marrant, déconne et t'as vu ?") dès sa première journée avec le Nipples ? Mmmh j'y crois pas.
  • La femme épanouie, qui assume son corps, insérée dans la vie active, mais célibataire, qui est en chasse et cherche activement ?

Mettons nous en situation. Cette femme, avec son - ses ;-) - Nipples, en boîte de nuit. Deux hommes la regardent.
L'un : "Wouah t'as vu la nana là sur la piste de danse ? Matte le buffet !"
L'autre : "T'inquiète."
Echec sur toute la ligne, personne n'osera l'aborder.
  • La mamie excentrique et déjantée (style Brigitte Fontaine) ?

Eurk ... je vais vous laisser là, j'suis en train de manger.
Enfin, réponse à cette énigme d'ici quelques semaines dans la rue, les boîtes de nuits, les bars et autres lieux publics. Y'aura bien quelques bimbos pour se laisser aller à cette petite exhibition supplémentaire (boh de toute façon, une de plus, une de moins...).
Nipples devrait être vendu d'ici fin septembre dans les magasins Printemps et Galeries Lafayette au prix de 40 euros dans un seul colori : Noir.
Source : LCI.fr via ra7or
Autres : Wonderbra

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :