Magazine

Y’a du soleil

Publié le 28 avril 2009 par Jfa

Enfin un peu de soleil sur la ville et, comme par magie, ça change mes regards sur le monde. Nice exhibait hier un ciel bleu éclatant, rare dans cette ville peu ventée.

Oubliée la fièvre porcine, disparue la crise économique (privilégié, je ne risque pas le chômage et n’ai pas de capitaux dans les paradis fiscaux ni d’actions dans les hedge funds), masqué par le soleil le lent mais obstiné grignotage de la démocratie et des acquis sociaux opéré par notre Président…

Non, dans l’attente des manifs du 1er mai, hier je suis allé me balader après avoir fait quelques courses pour les visiteurs du soir annoncés cette semaine, anticipant des repas de crise: riz (risottos) et pâtes. Après une heure de marche, les premières sueurs annoncent celles de l’été.

J’aime pourtant la pluie, d’une part vraisemblablement parce qu’elle est en principe rare à Nice, de l’autre parce que j’ai vécu dans des pays et des régions où elle était encore plus rare et toujours espérée et attendue. Petit, à Tuléar (Madagascar), avec ma soeur, nous nous précipitions dehors en maillot de bain, au moment de la saison chaude lors de chaque rare orage ou averse parce que la pluie était sensée nous soulager de la “bourbouille”, petites rougeurs démangeantes qui envahissaient nos dos en saison chaude.

J’aime la pluie au bord de mer, souvenir de nos escapades dominicales sur les côtes de la Manche, souvent pluvieuses, quand nous habitions le 93 et que la mer me manquait temps. J’allais régulièrement et en toutes saisons, me ressourcer même auprès de cette froide étendue gris-chocolat qu’était la mer là-bas.

J’aime la pluie car, sous les tropiques, il y a des saisons pour ça et alors sa démesure, ses fureurs, nous ramènent à un peu de modestie. Ceux qui ont vécu des tempêtes et cyclones tropicaux me comprendront.

Et oui, j’aime la pluie, celle de Nice au printemps, mais néanmoins, quand le soleil réapparaît, je me rend compte que les envies reviennent: de sortir, de rencontrer, de lire, de projeter et faire, …

- Démocratie, hommage à un grand: Claude Lefort. Le Monde.

- Démocratie toujours:représentation, délibération et participation. Le Monde.

- Fortis et les fonds des paradis fiscaux.  AFP/Le Monde.

- “La Commission nationale de la déontologie de la sécurité s’alarme notamment des fouilles à nu et des menottages devenus “la règle”, et non “l’exception”". NouvelObs.

- L’UMP a enfin reconnu son non-respect des droits d’auteur. Rue 89 . Après avoir beaucoup tergiversé ce qui a permis à l’avocate des plaignants de dire: “On voit que ceux qui préconisent la chasse aux internautes ne sont pas les plus respectueux du droit des artistes”.

- Comment rendre inoffensives les associations de sauvegarde de l’environnement, par le député UMP des Bouches du Rhône Roland Blum. AgoraVox.

Pendant ce temps là, à l’Université de Nice, les vrais habits du Président Marouani:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte