Magazine Audio

Constitution d'une commission de reflexion sur le téléchargement

Publié le 14 septembre 2007 par Greg
Le gourvenement vient de rendre public la création d'une commission chargée de réfléchir sur le téléchargement illégal. Quand cette même commission sera dirigée par Denis Olivennes (par ailleurs PDG du groupe FNAC, qui n'a évidemment aucun interêt à conclure dans telle ou telle direction, évidemment), que seuls des représentants des fournisseurs d'accès, des producteurs de contenus et des ayants droits seront auditionnés (et aucun représentant des consommateurs) et que les conclusions de cette enquête, de l'aveu même de la commission, devront tenir sur "le recto d'une page A4", ça promet de bons moments de crispation pour mi-novembre.
via iGeneration Les membres de la commission sont listés ici. De bon moments. On se demande s'il faut rire ou pleurer. Alors que les majors du disque ont tué la musique de qualité française et manifestent une haine réelle des cultures européennes, il est dramatique de voir un gouvernement (mais ses prédecesseurs etaient ils differents?) collaborer à plus de censure, d'espionnage et de privation de liberté.
Le bon sens serait de légaliser enfin et dans toute sa globalité l'échange d'information gratuit sur le Net qu'il s'agisse d'audio ou de vidéo. Car les artistes ne vivent pas de la vente de CD ou des concerts mais des droits de diffusion radio et télé etc.
Quand vous acheter un CD audio ce sont environ 90-95% de son coût qui vont dans la poche de l'éditeur.
Il faut aussi avoir rencontré les representants de ces sociétés en privé pour savoir qu'ils adorent aussi télécharger, copier. Ils ne s'en cachent pas.
Cette nouvelle réglementation conçue par des marchands ne servira qu'à soutenir des mastodontes dont l'existence n'a aujourd'hui plus aucun sens si ce n'est faire de la propagande à l'occasion des campagnes éléctorales et faire vivre quelques privilégiés au sens ancien régime du terme. Car ces gens là qui sont contre toutes les frontières le sont pour vous mais pas pour eux. Le vendredi 14 septembre 2007 à 10:45, par Reno. ::
site :: # Ce que je trouve étrange c'est qu'aujourd'hui on ne parle plus de musique qu'en terme de fric.
On ne parle plus jamais de qualité.
Je me souviens d'un grand artiste (Eric Clapton pour ne pas le citer) qui avait balancer une phrase dans le genre : CITATIONCa ne me dérange pas que certains télécharge mes chansons, je sais que mes vrais fans continuront à acheter mes disques.
Je pense qu'il a raison. Arretez de faire de la merde et vous verrez que les ventes repartiront. Ce corrélat baisse des ventes/téléchargement illégal est a mon avis très surfait.
De même, proposez une réelle plateforme de téléchargement avec tous les catalogues dispos sur le marché, avec une réelle qualité de fichier, une possibilté de re-télécharger les fichiers, avec un prix apportant un plus face au CD et surtout une portabilité quelque soit le lecteur et vous verrez que beaucoup feront le pas du téléchargement légal.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Greg 171 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte