Magazine

La Voix du couteau

Publié le 06 mai 2009 par Lael69
La Voix du couteauLivre 1
Le Chaos en marche
Patrick Ness
Editions Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Bruno Krebs
Paru en Avril 2009
440 pages
Romans Ados à partir de 12 ans
Prix Guardian 2008Prix Booktrust Teenage Prize 2008
Quatrième de couverture: C'est l'année de ses treize ans et, dans un mois, Todd Hewitt va devenir un homme.Il est le dernier garçon de Prentissville. Cette ville de Nouveau Monde est uniquement peuplée d'hommes. Depuis longtemps, toutes les femmes et les enfants ont disparu. A Nouveau Monde, chacun peut entendre les pensées des autres, qui circulent en un brouhaha incessant, le Bruit. Nul ne peut échapper au Bruit, nulle part, jamais.
"Le livre que vous ne pouvez pas lâcher" annonce le Times
pour parler de La Voix du couteau. Ce n'est pas exagérer, en effet...à peine commencer, je l'ai dévoré en deux jours. La Voix du couteau est un roman fort autant par les thèmes qu'il porte que par son écriture haletante. C'est un coup de coeur, car cela faisait depuis Twilight que mon coeur de lectrice n'avait pas autant été malmené, rythmé par une intrigue riche en action et en émotions.
Todd Hewitt a treize ans. Dans un mois, il sait qu'il deviendra un homme, un homme de Prentissville. Todd est le dernier enfant de "Nouveau Monde", une colonie qui était peuplée d'hommes et de femmes, venus sur cette planète pour recommencer une vie nouvelle, une vie meilleure faite d'espoir et de paix. Mais à Prentissville, il n'y a que des hommes. Les femmes ont été tuées par un virus venant des Spackle. Une guerre s'est engagée... A Prentissville, Todd étouffe. Etouffé par le Bruit, mélange incessant de toutes les pensées des hommes qui l'entoure mais aussi Manchee, le chien de Todd. Aucune intimité, aucun secret ne peut être préservé car les pensées sont limpides comme les paroles. Mais le Bruit détruit le langage, il le pervertit et rend les hommes dangereux. Aucun secret? Lorsque Todd découvre un trou dans le Bruit, tout bascule. Ben et Cillian, les hommes qui l'ont élevé le force à s'enfuir au-delà de Prentissville. Mais que se passe-t-il? Pourquoi Todd se retrouve-t-il en danger? Que veulent les hommes de Prentissville? Une terrible course poursuite s'engage. Dans cette fuite effrénée, Todd rencontre une fille. Viola. Alors que les femmes ont toutes été tuées, Todd se trouve nez à nez avec une fille. Tout s'effondre et la vérité, aussi cruelle, aussi folle soit-elle perce tout doucement le coeur de Todd...
Patrick Ness signe un roman déchirant, palpitant. Un roman fort, intense et tellement puissant, porté par une intrigue d'une rare intelligence. Roman d'apprentissage s'il en est car Todd va devenir un homme par la plus horrible des manières. Il va grandir, devoir se battre pour survivre, pour protéger Viola. Avec un talent confirmé, Patrick Ness conjugue avec brio plusieurs registres: aventure, fantastique, science-fiction et utopie. Car le Nouveau Monde est cette colonie d'hommes qui s'auto-gèrent, qui vivent en autarcie afin de créer ce qu'on appelle une nouvelle utopie. Hélàs, dans La Voix du couteau, les choses tournent mal. Le Bruit, ce virus qui atteint tous les hommes, permet à chacun d'entendre les pensées de l'autre, comme une musique entêtante, omniprésente sauf que ça n'a rien de bon. Cette hyper empathie, sorte de télépathie rend les hommes fous. Alors que les femmes ne sont pas touchées. Il faut bien le dire, ça les rend dingue et cela crée des hommes fanatiques comme Aaron, comme Monsieur le Maire Prentiss dont le seul but, tout au long du livre est de retrouver Todd, pour en faire un homme de Prentissville, et gouverner sur toutes les colonies de Nouveau Monde.
Fanatisme religieux, obscurantisme, puritanisme, misogynie, violence sont les thèmes de ce roman en pleine puissance.
Puissance des mots, qui sont parfois très durs, puissance des images créés par les scènes de combats, puissance de cette poursuite: une armée contre un seul garçon. Et pourquoi Todd? Parce qu'il est le dernier des enfants? Parce qu'il doit être le dernier homme de Prentissville et que la loi du Maire: "Si l'un de nous tombe, nous tombons tous". Il le veut pour en faire l'un des leurs. Un combat de conviction, d'opinion. La tolérance contre l'assassinat.
Il ne faut pas oublier les héros: Todd, un garçon courageux et Viola, fragile au début mais qui s'affirme petit à petit. Une relation complice, non dénuée de sentiments d'amour et d'amitié se forme comme étant la meilleure parade pour s'aider, fuir et survivre. C'est du pur roman jeunesse! La Voix du couteau porte des personnages attachants, qui se posent de réelles questions sur leur passé et surtout leur avenir. Un roman d'apprentissage comme on les aime, qui prend la forme d'une question philosophique: le choix du couteau, le choix de tuer pour survivre ou pas. Selon la loi de Prentissville, un enfant devient un homme lorsqu'il en tue un autre. C'est la pire manière qui soit pour grandir et Todd s'y refuse. Tuer ou pas. Poignarder ou pas. Cette question est un leitmotiv dans ce tome 1, une question sous-jacente qui obsède le héros.Avec une finesse psychologique constante, une écriture saccadée, hâchée, un monde dénué d'espoir et débordant d'un chaos oppressant, La Voix du couteau est un roman dynamique, incroyablement vif, qui laisse son lecteur sans répit.
Au-delà du divertissement, il prend à la gorge, il emporte son lecteur dans une quête de la délivrance où l'humanité est une vision désenchantée
, abusée par des gourous avides de pouvoir, où l'utopie reste un rêve sans espérance, où la fin nous laisse épuisé, détruit par tant de malchance. Mais tanpis, car Le Chaos est en marche, et je n'ai qu'une seule chose à dire: Vivement la suite!


C'est avec un immense plaisir que je remercie Véronique et les Editions Gallimard Jeunesse pour m'avoir fait découvrir ce roman, que j'ai adoré. C'est donc avec d'autant plus de joie que j'ai écrit ce billet.


La Voix du couteau

La Voix du couteau
5/5 champignons


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’année numérique

    L’année numérique

    Depuis 2009, voici l'exercice de recul sur l'année numérique écoulée avec projection sur l'année qui commence. Cette année 2020 a accéléré la transformation... Lire la suite

    Par  Davidfayon
    HIGH TECH, INTERNET, WEB2.0
  • Cake au café et aux dattes

    Cake café dattes

    Une recette qui réchauffe ( recette de notre amie Diane, Québécoise gourmande )ce cake vient à point nommé pour le dessert du soir, en regardant tomber la... Lire la suite

    Par  Annickb
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog