Magazine

FAMAWIWI (les passeurs de mémoire)

Publié le 20 avril 2009 par Biff

Les fours à chaux

Notre projet est d’aménager le site, alliant l’art au souvenir, pour représenter notre époque dans les siècles à venir. Les fours à chaux du Rivage St André, témoins lapidaires du bassin carrier Tournaisien, deviendront ainsi un lieu de mémoire pour les hommes d’aujourd’hui. Les constructions de pierre et le jardin qui les entourent serviront de prétexte, de socle ou d’écrin à des expressions individuelles et collectives dans un projet artistique commun.

passe-mémoire

Ce lieu sera également un lieu de vie. Espace de rencontres, de promenades, les salles voûtées du Rivage St André seront ouvertes à des conférences, des manifestations culturelles et des expositions. Des ateliers seront aménagés dans les anciennes écuries, pour offrir aux artistes et à toutes personnes intéressées par le projet, la possibilité de créer sur le site des oeuvres artistiques destinées au jardin du souvenir.

Les salles d’exposition et de rencontres

Les grandes salles voûtées qui longent l’Escaut, seront restaurées, aménagées, chauffées et dotées de châssis. De grands volets, rabattus au dessus d’un fossé protecteur, serviront de terrasses extérieures et permettront l’accès aux salles.

Ces lieux largement ouverts vers le fleuve et les surfaces gazonnées qui bordent le chemin de halage, permettront expositions, colloques et rencontres.

Les ateliers de création artistique

L’ancienne ferme, avec ses deux cours entourées de murs de pierres, servira d’espace de création. Ateliers de sculpture, modelage de la terre, taille de pierre..., espaces d’expositions, lieux de création et de recherche, la ferme sera par contraste avec le silence des arbres et des pierres, l’espace réservé des vivants.

Le jardin du souvenir et la mnémothèque

L’édifice situé en retrait par rapport à l’Escaut, entouré par un plan d’eau qui l’isole du jardin bordant le fleuve, sera rendu accessible par un pont-levis qui protégera l’accès aux couloirs voûtés. Il faudra traverser cet imposant monument pour accéder au jardin qui domine les constructions et l’ensemble du site. C’est là-haut, sous les arbres et noyées dans un parc semi-naturel que les oeuvres d’art, sculptures, pierres gravées, ou autres expressions et traces trouveront leur place, et se découvriront au détour des chemins de promenades. C’est dans ce jardin également que les cendres pourront être répandues.

Les anciens fours seront aménagés en mnémothèque (du grec mnémo :mémoire, et têkê : lieu de dépôt , coffre) , destinée à collecter, référencer et imager au travers d’objets scellés, textes, oeuvres… le passage individuel en ce bas monde. Ces témoignages se répercuteront sur d’autres supports : bornes interactives, sites internet,… pour devenir par leur nombre, l’expression de la mémoire collective.
axono


La Fondation

La Fondation FaMaWiWi, "les passeurs de mémoire", a pour projet de créer et de transmettre aux générations futures des témoins de la mémoire des hommes d’aujourd’hui. Elle a décidé d’ancrer cet ambitieux projet dans un lieu chargé d’histoire et de poésie : les anciens fours à chaux du Rivage Saint André à Chercq.


bâches photos

Depuis l’acquisition du site en 1997, la Fondation fait vivre les lieux notamment à l’occasion de spectacles et d’expositions. . Les premiers travaux entrepris ont surtout visé la préservation et la mise en valeur du monument. En 2001, le photographe Michel Van den Eeckhoudt a réalisé sur le site de superbes photos qui ont fait l’objet d’un livre d’art édité par « Quo Vadis ». Depuis 2002, un anneau de pierres de grande taille matérialise dans le bois sacré l’emplacement d’un four disparu. Cette première œuvre symbolise par sa géométrie le passage du double carré au cercle , forme parfaite, sans début et sans fin. En 2003, la fondation accueillait une exposition de girouettes et portée par le vent qui souffle sur le Nord de la France elle se prépare avec la Maison de la Culture de Tournai aux festivités culturelles de " Lille 2004 "…. Dans ce cadre des artistes de renom interviendront aux fours à chaux du Rivage Saint André au cours de l’été 2004. Ils y créeront des œuvres originales destinées à valoriser le site dans sa vocation de mémoire.
Portée par ces événements, la Fondation a officiellement débuté ses activités le 25 septembre 2004. En adhérant à la Fondation, les souscripteurs participent à une œuvre commune destinée à leur survivre.

Fondation FaMaWiWi

La fondation a reçu par donation de ses quatre membres fondateurs les anciens fours à chaux et les espaces naturels qui les entourent. .

Sur base de ses statuts, elle gère le site, elle suscite la réflexion et le débat sur le thème de l’art et de la mémoire, elle développe divers projets artistiques et mémoriels contemporains. Elle veille à assurer la pérennité du site, des œuvres et de la mémoire. Ses ressources financières proviennent principalement des membres donateurs et des mécènes.

Des revenus complémentaires pourront être fournis par des subsides liés à un futur classement du monument et par l’intérêt du capital de la Fondation.

1. Droits conférés aux donateurs

a) Droit d’accès au site Le donateur disposera à vie de l’accès aux fours « Cénotaphe » et au jardin statuaire. Le pont commandant cet accès sera actionné au moyen d’un badge personnel.

b) Droit d’inscription sur le site Le donateur aura le droit de faire inscrire sur le site son nom et tout autre message mémoriel selon les modalités fixées par la fondation.

c) Droit de dispersion Le donateur sera autorisé à demander la dispersion de ses cendres selon les modalités fixées par la fondation.

d) Droit à l’information et à la participation à la vie de la fondation Le donateur sera informé régulièrement et invité à participer à l’assemblée annuelle.

e) Remarques Ces 4 droits sont personnels et maintenus à vie. Les frais liés à l’exercice de ces droits sont à charge du membre. Les œuvres et autres éléments scellés ou implantés définitivement sur le site enrichiront la Fondation qui veillera à leur protection et à leur entretien.

2. Garanties offertes aux donateurs

a) La pérennité du site et de sa vocation de mémoire est assurée grâce :
- A la propriété du site reçue en 2004.
- Aux statuts de la Fondation qui régissent ses activités, définissent ses objectifs et ses obligations.
- Au classement futur des fours comme Monument Historique.
- A un entretien à long terme réalisé selon les possibilités financières de la Fondation

b) Utilisation de l’argent des cotisations et donations Cet argent sera exclusivement affecté :


A la restauration, l’entretien et l’aménagement du site.
Aux frais de fonctionnement de la Fondation : gestion, communication, accueil, activités conformes aux statuts…
A la constitution progressive d’un fonds destiné à garantir la pérennité du site, des œuvres et des éléments de mémoire.
Aux achats et commandes d’œuvres d’art ou autres supports de mémoire.
A la création et à la promotion d’événements liés aux objectifs de la Fondation.
Au plan financier annuel qui sera discuté en assemblée.

3. Services proposés aux donateurs

Création de testaments audio-visuels.
Créations d’œuvres ou d’événements personnalisés.
Réflexions sur les rites funéraires.
Etc…

Tarifs

1. Sympathisants Cotisations annuelles : 25 euros par an

2. Donateurs Paiement unique : 1.500 euros (ou plus…) Formules de crédit

Numéro de compte : 275-0026810-83

FA.MA.WI.WI rue Saint-Bruno 18 7500 Tournai Belgique - http://www.famawiwi.com

Article original sur : http://www.toutournai.be/spip.php?article28883

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Biff Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog