Magazine Humeur

Twitter, Facebook, même combat, c'est infesté de cons

Publié le 11 mai 2009 par Frednetick

Ah voilà un titre qui attire le chaland, lui fait humer l’odeur du sang et des bleus qui deviennent jaunes et font passer pour un rugbyman du dimanche adepte de la castagne de mêlée !!!

Deux outils bien à la mode dont les fondateurs peinent encore à cristalliser le modèle économique, et qui participent d’un même bruit dans la netosphère. En 1967 les sieurs Penzias et Woodrow Wilson avaient identifié un rayonnement cosmique diffus correspondant à un rayonnement électromagnétique datant de quelques menues années après le Big Bang (380.000 ce qui au regard de l’âge de celui-ci que l’on s’accorde désormais à fixer aux alentours de 13.6 milliards nous renvoie à la période violemment prépubère de notre univers celui où les galaxies primordiales pullulaient sur son visage céleste).

Aujourd’hui, c’est un rayonnement que je qualifierais de connardesque qui ne cesse de brouiller les savants outils de la netosphère que sont les classements wikio et les classements hautement scientifique de ceux qui ont le plus d’amis, qui pissent le plus loin (catégorie femelle comprise, pas de raison que la connerie soit exlusivement prédéterminée par un gêne), et qui crieront le plus fort NIIIIIIICCCCCCOOOOO un soir de beuverie et d’extase de mai 2007.

Voilà donc deux outils web 2.0 (j’adore quand mes prestataires informatiques me bassinent avec ça style c’est hype hype hype modern touch !!) qui n’ont pour certains qu’une utilité: avoir le plus d’amis d’un côté, de followers de l’autre.

Ce qui implique qu’au milieu de cette course homo-néandertalienne, le couillon c’est toujours celui qui doit dire “mais qui es tu, je ne vois pas pourquoi on serait ami” ou “j’ai pas envie de te suivre, connard”.

Que des associaux tendance geek bobo se piquent d’être blackberry compatibles et iphone addict ne me dérange pas, pourvu que cette ultra mobilité et cette techno dépendance ne se traduise pas par une recrudescence d’emmerdes pour bibi.Si vous avez des choses intéressantes à dire, je prendrai la peine de jeter sur vos tweets un oeil attentif, sinon, dégager y’a rien à gagner ! Ce n’est pas parceque vos capacités intellectuelles sont proches de la température du rayonnement fossile qu’il faut la ramener !

Bref, faites joujou avec votre vibro masseur geek qui a aussi une application téléphone et lâchez moi.

Merci, cordialement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frednetick 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines