Magazine Société

L'agglo selon Élisabeth Guigou

Publié le 14 mai 2009 par Maurice Puault

 

L'agglo selon Élisabeth Guigou


Quelles vont être les conséquences de l'intercommunalité pour les habitants ?

Par Jean-Claude Oliva

Les questions les plus simples sont souvent les plus difficiles...
Les principaux promoteurs de l'actuel projet d'agglo l'apprennent aujourd'hui à leurs dépens. Ils ont le plus grand mal à expliquer clairement l'intérêt pour les habitants de ce « truc » supplémentaire. Aussi préfèrent-ils dorer la pilule (avant de la faire avaler ?) que détailler les motivations véritables de leur projet. Pour preuve, les propos d'Élisabeth Guigou (que l'on a connu mieux inspirée) dans « ici Noisy » (N°10 Mai 2009).



Que va changer l'intercommunalité au quotidien ?

Excellente question. Mme Guigou affirme que cela « permettra d'améliorer les services rendus » (lesquels, comment ?) et « d'effectuer des économies » (lesquelles, comment ?) Pressentant la perplexité des uns et le scepticisme des autres, Mme Guigou veut donner des exemples concrets. « Si neuf villes se regroupent pour négocier avec les organismes HLM par exemple, on peut espérer une réduction des charges et une amélioration des services. » Ah, bon ? Espérons, espérons... Mais puisqu'il s'agit d'aller dans le concret, allons-y jusqu'au bout. À Bagnolet, par exemple, le principal organisme HLM est celui de la commune. S'agit-il de le fusionner avec ceux des autres villes ? Il existe déjà un office départemental HLM, le gain n'a rien d'automatique, ni d'évident...

Quand Mme Guigou écrit au père Noël

Consciente, sans nul doute, du caractère trop vague de ses propos, Mme Guigou a soudain une illumination (...de Noël !) « Ou bien encore en ce qui concerne l'achat d'illuminations de Noël qui représentent aujourd'hui un investissement de 6€ par habitant. En se rassemblant pour les acheter en plus grand nombre, nous pourrons obtenir des réductions. Si celles-ci atteignent l'équivalent d'1€ par habitant, cela représentera une économie de 38 000€ pour Noisy-le-Sec. »

Allons, allons, Mme Guigou, vous y croyez encore au père Noël, vous ?
Les Noiséens, eux, pensez-vous qu'ils y croient ?
Est-il nécessaire de rappeler encore une fois que les économies d'échelle n'ont rien d'automatique ?

Un petit exemple. Noisy comme Bagnolet et 140 autres communes, fait partie du plus grand syndicat des eaux de France (et sans doute d'Europe), le SEDIF. Et nous payons l'eau la plus chère de France pour ce qui est des collectivités de plus de 100 000 habitants ! Alors s'agissant des guirlandes de Noël, comme dirait l'un de vos anciens collègues, faut-il appeler un mammouth pour chasser les moustiques ?

Bref, le débat ne fait que commencer : faisons confiance à nos élus pour nous faire rire, si ce n'est pour trouver des arguments sérieux ! (à suivre)

Par Jean-Claude Oliva
Source : http://www.cac93.org/L-agglo-selon-Guigou.html

Édite de l'administrateur du blogue :

N'oublions pas non plus que lors des premières réunions en Mairie, la Maire a dit qu'il n'y aurait pas de nouveau personnel pour aller dans cette structure, donc pas de rémunérations (ou autres termes voulant dire pareil).

Est-on sûr que cela soit encore valable ?

N'est-ce pas « encore » à entendre les propos : les temps ont changé !!




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine