Magazine Focus Emploi

Traduction du site TED faisant appel à la communauté

Publié le 15 mai 2009 par Tradonline

Je me délecte des vidéos proposées par le site de TED depuis des années. Une vraie bouffée d’oxygène à chaque minute ! Voici la dernière évolution du site…la traduction des conférences…par la communauté. 

Je recopie ici l’information parue sur le site Euroinvestor.fr. Le projet est mené de main de maitre et a été pensé pour obtenir une qualité optimale et vérifiée…Et fait appel aux bénévoles (ah…les fameux bénévoles…).

L’explication se trouve ici.

Le projet de traduction ouverte de TED offre le sous-titrage dans plus de 40 langues au site TED.com

NEW YORK, May 13 /PRNewswire/ —

- Un ensemble d’outils, le premier du genre, aide les traducteurs bénévoles du monde entier à offrir les conférences TED à leurs communautés

Les conférences appréciées de 18 minutes, disponibles gratuitement sur le site Internet de TED, seront désormais accessibles au-delà du monde anglophone grâce au projet de traduction ouverte de TED (www.ted.com/translation), lancé aujourd’hui.

Un an après son début, le projet offre des sous-titrages de vidéos, des transcriptions avec code temporel et la possibilité pour les bénévoles du monde entier de traduire n’importe quelle conférence dans n’importe quelle langue. Le projet compte déjà 300 traductions dans 40 langues et plus de 200 traducteurs bénévoles ont déjà contribué à son lancement.

<< La mission de TED est de répandre les bonnes pensées au niveau mondial, il était donc grand temps que nous commencions à nous intéresser aux 4,5 milliards de personnes sur la planète qui ne parlent pas anglais >>, a déclaré Chris Anderson, directeur de TED. << Nous sommes heureux d’utiliser une approche ascendante et à source ouverte qui permettra avec le temps à toutes nos conférences d’être traduites dans des centaines de langues. Une révolution de l’éducation mondiale est en cours, rendue possible par Internet. Nous ne sommes pas loin du jour où la plupart des habitants de la planète pourront avoir directement accès aux meilleurs professeurs du monde qui s’adresseront à eux dans leur langue. Ce n’est pas fantastique ? >>

Chacune des quelque 400 conférences sur TED.com offrira désormais : - Des sous-titres, en anglais et dans de nombreuses autres langues (plusieurs vidéos comprenaient plus de 25 langues au moment du lancement) - Une transcription interactive avec code temporel dans de multiples langues vous permet de cliquer sur n’importe quelle phrase et d’atteindre directement ce point dans la vidéo. Cela permet d’indexer la totalité du contenu de la vidéo sur des moteurs de recherche - La traduction des titres et des descriptions de vidéos apparaissent lorsqu’une nouvelle langue est sélectionnée - Des adresses URL spécifiques à la langue qui affichent par défaut le sous-titrage choisi

Supporté généreusement par le parrainage visionnaire de Nokia, le projet de traduction ouverte de TED est l’une des tentatives les plus complètes réalisée par une plateforme de médias majeure pour sous-titrer et indexer du contenu vidéo en ligne. C’est aussi une révolution dans l’utilisation publique et professionnelle de la traduction bénévole.

<< La traduction bénévole sera de plus en plus importante pour toute personne essayant de toucher un public mondial >>, a déclaré June Cohen, productrice déléguée de TED Media. << C’est le seul moyen possible de toucher toutes les langues du monde. La traduction par le public crée des communautés de bénévoles, passionnés du travail bien fait, responsables de l’exactitude de leurs traductions et investis dans l’évolution du système lui-même. Cela fait des utilisateurs de véritables participants qui aident à diffuser les idées. >>

Des traductions par le public dans toutes les langues du monde

Pour lancer le projet de traduction libre, quelques conférences ont été traduites professionnellement dans 20 langues. Mais, à partir de maintenant, toutes les traductions seront effectuées par des bénévoles. Dans les faits, les traducteurs bénévoles ont déjà contribué au projet avec plus de 200 traductions publiées (avec 450 autres en cours de développement). Ces bénévoles vont de groupes bien organisés travaillant ensemble dans leur propre langue à des traducteurs isolés travaillant de manière individuelle et associés à d’autres traducteurs par TED.

Afin de supporter ce programme, TED et son partenaire technologique dotSUB ont mis au point un ensemble d’outils qui permet aux participants de par le monde de traduire leurs conférences favorites dans leur langue. Cette approche est évolutive mais elle offre surtout aux locuteurs de langues peu parlées une égalité des chances pour diffuser des idées dans leurs communautés.

Cette approche source ouverte imite les stratégies réussies de produits tels que Wikipedia, Linux et Mozilla, qui ont prouvé la puissance et l’extrême fiabilité des solutions libres. La traduction par le public a déjà prouvé son efficacité sur quelques sites internationaux dont Wikipedia et le blog Global Voices du Berkman Center for Internet & Society de l’Université d’Harvard.

Afin de garantir la qualité des traductions, TED a défini un ensemble de conseils et de systèmes pour aider les traducteurs à fournir le meilleur travail possible. Pour commencer, une transcription en anglais effectuée par un professionnel (et approuvée par un locuteur) est fournie pour chaque conférence, de façon à ce que toutes les traductions soient basées sur le même document source. TED exige alors que chaque traduction soit relue par un deuxième locuteur parlant la langue couramment avant d’être publiée. Le nom du traducteur et celui du relecteur figurent tous deux sur le site. TED contrôle le bouton << publier >> final (rien n’est publié << automatiquement >>). Il y a par ailleurs des mécanismes de retour pour les contributions et améliorations continues de la communauté après publication.

Au moment du lancement, le projet de traduction ouverte de TED comprendra plus de 300 traductions, dans plus de 40 langues, dont l’arabe, le bengali, le bulgare, le chinois, le danois, le hollandais, le finlandais, le français, l’allemand, le grec, l’hébreu, l’hindi, le hongrois, l’italien, le japonais, le kannada, le kirghiz, le coréen, le norvégien, le perse, le polonais, le portugais, le roumain, le russe, l’espagnol, le swahili, le suédois, le tamoul, le telugu, le thaï, le turc, l’ourdou et le vietnamien. Nos traducteurs proviennent de villes allant de Pékin à Buenos Aires, de Téhéran à Tel Aviv, d’Espoo en Finlande à Barranquilla en Colombie.

Des transcriptions fidèles, interactives et pouvant être recherchées pour chaque conférence TEDTalk

Chacune des quelque 400 conférences TED dispose d’une transcription interactive à code temporel en anglais et dans toutes les langues disponibles. En utilisant cette transcription interactive, un utilisateur peut sélectionner n’importe quelle phrase et faire démarrer la vidéo à partir du point où cette phrase est prononcée. Les transcriptions seront toutes indexables par les moteurs de recherche, dans toutes les langues, exposant le contenu auparavant inaccessible des conférences elles-mêmes. Par exemple, quelqu’un effectuant une recherche sur Google pour << toit végétal >> pourra au final trouver le moment dans la conférence de l’architecte William McDonough où ce dernier parle de l’usine River Rouge de Ford, ainsi que le moment dans la conférence de Majora Carter où cette dernière parle de son projet de toit végétal dans le sud du Bronx.

A propos de TED

TED signifie Technology, Entertainment, Design (technologie, divertissement, design). Créée en 1984, TED était alors une conférence rassemblant des personnes de ces trois univers. Depuis, la portée de l’événement s’est élargie à la science, aux affaires, aux arts et aux problèmes internationaux auxquels notre monde est confronté. La conférence annuelle réunit désormais certains des plus grands penseurs et entrepreneurs au monde qui sont mis au défi de faire la présentation de leur vie (en 18 minutes). Les participants parlent de la conférence comme d’un << spa de pointe pour le cerveau >> et un << voyage de quatre jours dans le futur >>. Le public, divers et varié, composé de P.D.G., scientifiques, créateurs et philanthropes, est aussi extraordinaire que les intervenants eux-mêmes, qui ont déjà compté parmi eux Bill Clinton, Bill Gates, Jane Goodall, Frank Gehry, Sir Richard Branson, Philippe Starck, Isabel Allende et Bono.

La première conférence TED s’est tenue à Monterey, en Californie, en 1984. En 2001, la Sapling Foundation de Chris Anderson a racheté TED à son fondateur, Richard Saul Wurman. Ces dernières années, TED a élargi son champ d’action et comprend désormais des conférences internationales, le Prix TED et la disponibilité gratuite des conférences TED sur TED.com. TEDGlobal 2009, << The Substance of Things Not Seen >> (La substance de l’invisible), se tiendra à Oxford, au Royaume Uni, du 21 au 24 juillet 2009 ; consultez le site http://conferences.ted.com/TEDGlobal2009/. TEDIndia aura lieu à Mysore, en Inde, du 1er au 4 novembre 2009 ; consultez le site http://conferences.ted.com/TEDIndia/. Quant à la conférence TED2010, << What the World Needs Now >> (Ce dont le monde a besoin aujourd’hui), elle sera organisée à Long Beach, en Californie, du 9 au 13 février 2010 en duplex avec Palm Springs en Californie ; consultez le site http://conferences.ted.com/TED2010/.

Pour plus d’informations sur les prochaines conférences et manifestations, veuillez consulter le site http://www.TED.com.

Contact pour les médias : Laura Galloway Galloway Media Group Tél. : +1-212-260-3708 Portable : +1-213-948-3100 laura@gallowaymediagroup.com

TED Conferences

Laura Galloway de Galloway Media Group pour TED, +1-212-260-3708, portable +1-213-948-3100, laura@gallowaymediagroup.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tradonline 735 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine