Magazine Conso

Le nouvel hôtel-spa d’Yves Rocher se veut un modèle d’éco-conception

Publié le 16 mai 2009 par Ehotelmarketing @EHotelMarketing
par Cécile Castellan | Cleantech Republic | 15.05.09
La Bretagne, outre ses crêpes, son cidre et ses bigoudènes, serait sur le point de devenir une région particulièrement accueillante pour y promouvoir une hôtellerie verte. « Le Coq Gadby » à Rennes a été le premier du genre, puis dans son sillage, en plus démesuré, le nouveau complexe hôtelier d’Yves Rocher vient d’ouvrir ses portes en avril dernier. « La Grée des Landes » est entièrement éco-conçu, dans le moindre petit détail. Frôlerait-on la perfection ?
La course aux labels
Situé à La Gacilly dans le Morbihan, entre Rennes et Vannes, l’hôtel-spa bio, dernier né d’Yves Rocher, est en effet bardé de labels et autres certifications, ou en passe de l’être. Tout d’abord, l’Eco-label européen est fièrement arboré. La Grée des Landes vise également les certifications HQE (haute qualité environnementale) et BBC (bâtiment basse consommation) ; son restaurant gastronomique est en attente du label écocert ; le complexe hôtelier se trouve être également un refuge LPO (ligue protectrice des oiseaux), ainsi qu’un « refuge papillon » ; Yves Rocher qui s’est engagé à planter 5 millions d’arbres en trois ans, mettra à profit ses 10 hectares bretons pour remplir une partie de son contrat en partenariat avec « plantons pour la planète »… N’en jetez plus, la coupe est pleine !
Retrouver l'intégralité de cet article sur Cleantech Republic

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ehotelmarketing 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte