Magazine Accessoires

Me and my petit Antoine

Publié le 18 mai 2009 par Cecile Berthelon @walinette

Et bien voilà, je me dis en shopping ban de sacs, en shopping ban de chaussures et voilà qu'arrivent les ventes presse. Eclatant au passage et sans scrupules toutes ces bonnes résolutions.

Vente presse Jérôme Dreyfuss, arrivée sans qu'on s'y attende, 3 saisons qu'il n'y en avait plus. Que voulez-vous, ça ne se rate pas. Alors bon, le principe ne nous leurrons pas, ce sont d'écouler les collections précédentes. Donc de Bruno à franges, point. De Billy, très peu.
Ne pouvant m'y rendre qu'à 13h, le choix était donc déjà limité.

Et j'ai beau le savoir, je souffre du syndrome : "je suis venue à une vente presse où tout est bradé, m'en fous, IL FAUT que je reparte avec quelque chose".
Même si  : ça me plait moyen / c'est pas ma taille / c'est encore hors de prix quand on y pense (biffer la mention inutile, quoi que les 3 peuvent cohabiter)
Enervant, comme syndrome.
Qui fait faire pas mal de conneries, aussi.
Remarquez je ne dois pas être la seule vu la queue qu'il y avait lorsque je suis sortie (tiens d'ailleurs il m'a semblé y apercevoir Romane Bohringer, l'air un poil dépitée de tout ce monde)

C'est donc après avoir tatouillé du Franky, revu des petits Louis, manipulé du Polo en python que j'ai finalement opté pour un petit Antoine, un kaki avant de réaliser qu'il restait du violet.
J'ai toujours voulu un sac violet.
C'est rock un sac violet. Si si, j'insiste. Du mauve : nan, c'est gnangnan, mais du violet...

Me and my petit Antoine

Et contre toute attente, moi qui n'avait jamais calculé, ni Tom, ni Antoine - trouvant Tom trop gros pour mon gabarit et Antoine trop petit - et ben je suis emballée ! C'est un des Dreyfuss les plus pratiques. La contenance est tout à fait honorable, la bandoulière pile à la bonne taille et le système de fermeture top ! Je n'en dis pas plus, je vais en faire un TDMH.

Me and my petit Antoine

PS : Stay Tuned, dès la fin du GROS concours je vous montre ce qui je crois est ma plus belle paire de chaussures... A fond dans le futile ce blog cette semaine ! (oui bah en même temps c'est un peu la ligne directrice...)
Et à fond dans le vide-dressing pour renflouer les caisses, on fait tourner !

Et le GROS concours et l'invité mystère alors ??? Hum ?
Et bien comme tout invité de marque, il se fait désirer... Rendez-vous donc ici à 14 h.
Un indice ? Et si je vous dis que ce billet tout entier en est un, d'indice ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte