Magazine Entreprendre

Straton IT: “S’insérer dans un écosystème augmente les chances de réussite d’une start-up”

Publié le 18 mai 2009 par Entrepriseglobale

“Dans une grande structure, même si vous avez une bonne place. Convaincre tout le monde que vous avez une bonne stratégie peut prendre plusieurs mois voir plusieurs années. Or dans une petite structure, on est beaucoup plus flexible. Il est vrai qu’il est plus facile se planter, mais on peut corriger le tir beaucoup plus vite“.

Frederic Hay, fondateur de Straton IT, une jeune start-up basée à Lille, est depuis toujours passionné d’informatique. “J’en ai fait mon métier”. L’entrepreneur a suivi le parcours classique d’un bon élément dans une grande entreprise de services informatiques. Il a gravi un à un les échelons jusqu’à devenir en charge d’une équipe de quelque 117 personnes.

Les ors de la hiérachie ne satisfaisaient toutefois pas Frédéric Hay. “J’ai plein de projets que j’ai envie de mettre en oeuvre. Dans une grande structure, les initiatives individuelles ne trouvent pas toujours leur place. Elles sont parfois jugées trop utopiques. Seul le fait d’être autonome une petite structure me permettait de les réaliser. Je me suis donc lancé en tant qu’entrepreneur”. Straton IT est né.

Profiter de la dynamique d’un vaste incubateur/essaimeur

La jeune société de deux associées s’est installée dans un immense incubateur/essaimeur d’entreprises implanté dans les locaux flambant neufs d’Euratechnologies.  Un écosystème positif, selon Frédéric Hay.

Straton IT: “S’insérer dans un écosystème augmente les chances de réussite d’une start-up”

“Nous n’échangeons pas encore nos expertises. C’est trop tôt. Nous ne nous connaissons pas encore. Et il faut le temps de construire la confiance. Mais il y a déjà énormément d’échange sur nos galères de créateurs. C’est source de soutien et une aide déjà précieuse”.  Même s’il existe des sucess stories d’entreprises qui ont commencée seul dans leur garage (Google), l’entrepreneur estime qu’il vaut mieux être entouré et intégré dans environnement. “Cela augmente nos chances de réussite “, affirme t-il.

Malgré notre petite taille, travailler en collaboration nous a permis de concurrencer de grands groupes

Straton It n’a pas encore emprunté d’argent. La société finance son développement en prestant des services.Emprunter c’est important en phase de croissance, relève Frédéric Hay. Pour le moment nous en sommes pas là. On est en phase de “proof of concept”. Ce n’est pas le bon moment pour contracter un prêt“. L’informaticien poursuit ” Je travaille en 4/5e en tant que prestataire de service. Le reste de mon temps est consacré aux développements des futurs produits de l’entreprise”.

La jeune start-up a déjà réussi à figurer dans la sélection finale d’appels d’offres en concurrence avec des grands groupes internationaux. Frederic Hay évoque sa stratégie: “Nous travaillons en partenariat avec des sociétés reconnues et on crée une offre commune. Ce qui permet d’avoir la taille et l’expertise suffisantes pour concurrencer les grands du secteur “.

Pour le moment, le partenariat est une nécessité étant donné le jeune âge de l’entreprise. Cependant, il s’agit d’un mode de fonctionnement qui pourrait perdurer dans le futur. “Mon souhait est qu’en grandissant nous gardions la flexibilité que nous avons aujourd’hui. Peut-être que nous resterons concentrés sur notre expertise. Et ce que nous ne serons pas capables de faire en interne le réaliser avec collaboration avec d’autres” déclare le patron de Straton IT. Nous verrons bien“.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Entrepriseglobale 267 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog