Magazine F1/moto

Mosley ne veut pas augmenter la limite des budgets

Publié le 18 mai 2009 par Jg56
Le président de la FIA, Max Mosley, refuse de revoir à la hausse la limitation des budgets, fixée à 45 millions d'euros l'année prochaine, afin de ne pas dérouter les nouvelles équipes qui envisagent de s'inscrire au prochain championnat. Le britannique croit également que les écuries ne mettront pas leur menace de se retirer de la compétition à exécution et continueront en F1 l'an prochain.
« Je serais très surpris si elles décidaient finalement de quitter la Formule 1. » a confié Mosley, à la tête de la Fédération Internationale de l'Automobile, qui a rencontré les représentants des écuries vendredi, à Londres. «
Nous avons eu une réunion intéressante avec des échanges de points de vue, mais cependant, rien encore de très concret.
Je crois qu'il y aura de nouvelles ouvertures. Les écuries tentent de trouver une meilleure solution que le plafonnement des budgets et nous serions ravis d'entendre ce qu'elles ont à dire
.
Mais nous leur avons dit qu'il n'était pas vraiment possible, si vous voulez réduire significativement les coûts, de faire quelque chose de mieux que la limitation des budgets. Une fois qu'elles y auront réfléchi, nous pensons qu'elles reviendront nous voir et seront d'accord. »
Et quand on lui parle de la fameuse règlementation double : « Il n'y aura certainement pas de championnat à deux vitesses mais je serais très réticent à augmenter le plafond budgétaire car je pense que cela découragerait les nouvelles équipes qui comptent s'inscrire. Je crois que nous sommes d'accord sur le fait que tout le monde veut courir avec le même règlement, mais nous devons réduire les coûts (les écuries en sont conscientes) et la question est maintenant de savoir combien et comment. »


Officiel : Les budgets plafonnés en 2010

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines