Magazine Société

Lourdes n’aime pas les mendiants !

Publié le 18 mai 2009 par Fifphil

Commençons par un petit rappel biblique :

“Tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, un mendiant aveugle, Bartimée, le fils de Timée, était assis au bord de la route. Apprenant que c’était Jésus de Nazareth , il se mit à crier: «Jésus, fils de David, aie pitié de moi!» Beaucoup de gens l’interpellaient vivement pour le faire taire, mais il criait de plus belle : «Fils de David, aie pitié de moi!»

Jésus s’arrête et dit: «Appelez-le.» On appelle donc l’aveugle, et on lui dit: «Confiance, lève-toi; il t’appelle.» L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. Jésus lui dit: «Que veux-tu que je fasse pour toi ? - Rabbouni, que je voie.» Et Jésus lui dit: «Va, ta foi t’a sauvé.»
Aussitôt, l’homme se mit a voir, et il suivait Jésus sur la route.”…

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (10, 46b-52)

Une fois ce petit rappel passé (quoi ? vous ne connaissiez pas ?!?), voilà l’histoire du jour : Lourdes, le Disneyland religieux français, ne supporte plus la présence des mendiants.

Dans toute l’Europe occidentale, les pauvres venus de l’Est sont effectivement de plus en plus nombreux sur les trottoirs.
Souvent handicapés ou accompagnés de leurs bébés, ils ne peuvent évidemment pas nous laisser indifférents. C’est d’ailleurs cette culpabilité qui est recherchée par une mafia qui les utilise pour récupérer de l’argent à bon compte.
Il est donc normal qu’une ville remplie de généreux pèlerins attire cette population.

Pourtant, il semble que la charité a ses limites et que ces chrétiens soient plus enclins à prier pour de lointains peuples opprimés qu’à accepter de regarder ceux qui sont sous leurs yeux.

lourdes

Cela me rappelle ces personnes qui se battent le poing levé contre la loi dite du “délit de solidarité“.
En effet, ils luttent pour avoir le droit d’héberger un clandestin mais n’ont probablement jamais invité à manger le SDF assis à l’entrée de leur boulangerie…

Tous ces bons sentiments s’apparentent plus à du marketing moraliste pour s’acheter une bonne conscience qu’à de la réelle charité.
Dans certain cas, je trouve qu’il est moins insultant de se taire que de faire semblant.

Pour ma part, j’hésite toujours entre la croix USB avec Bible inside et la grotte musicale qui clignote…

Pendant ma réflexion, je vous laisse sur cet autre texte biblique, surement oublié à Lourdes :

Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons;
Et il enseignait et disait : “N’est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.”

Evangile selon Marc XI (Les marchands du Temple)

Alléluia mes lecteurs et vive le retour de Café Froid ! :D


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fifphil 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine