Magazine High tech

OneSwarm, le logiciel qui révolutionne le partage

Publié le 18 mai 2009 par Hajen

OneSwarm, le logiciel qui révolutionne le partage

Aujourd’hui la vie privée et la sécurisation deviennent des priorités pour les internautes français. J’ai déjà publier des billets ici et là pour partager avec vous des solutions alternatives permettant de garder votre vie privée hors du domaine publique (ou de certains personnes malveillante). Allez savoir pourquoi mon regard se tourne vers Christine et Pascal …

C’est pourquoi je vais vous parler de OneSwarm. Ce logiciel de P2P met l’accent sur la protection de la vie privée de ses utilisateurs. C’est littéralement une nouvelle approche du partage de fichiers que nous propose les chercheurs et étudiant de l’université de Washington DC.

Il est rétrocompatible Bittorrent, mais possède surtout une panoplie d’outils F2F (Friend to Friend)  permettant d’échanger loin des yeux et du cœur de systèmes surveillés. Ce qui le rend évidement intéressant. Mais attention, OneSwarm n’est vraiment anonyme qu’avec l’option F2F, en effet vous montez vous même votre réseau privé d’amis, réseau forcément restreint mais qui permet une relative sécurité et confiance (ce sont vous amis ^^ ). Bref, vous pouvez choisir quels fichiers rendre publics (P2P) et quels fichiers distribuer à votre clan (F2F).

Comment ça marche Docteur ?  OneSwarm utilise un maillage de connexions pour vous faire transiter vers le contenu recherché (une vidéo, une musique, un programme) via d’autres utilisateurs, rendant ainsi votre téléchargement ou votre envoi totalement anonyme. Personne, pas même celui qui envoie, ne peut donc savoir qui sera le destinataire final, tous pouvant l’être. De plus nos bons chercheurs et étudiants de l’Université de DC ont aussi intégré du cryptage SSL systématique pour les connexion P2P, un système de reécriture de l’adresse source afin qu’on ne vous localise pas, et du téléchargement multi-source.

Bref c’est du lourd, du très lourd. Quelques conseils que je vais me permettre de vous donner : Pour ajouter un ami vous aurez besoin de sa “clé ” de cryptage, ou tout simplement de son identifiant Gmail/Google Talk. Il est aussi préférable que votre conception “d’amis” ne soit pas la même que sur Facebook, si vous voyez ce que je veux dire. N’acceptez pas des personnes inconnues dans votre clan. La prudence est le maître mot donc. Enfin, les concepteurs de OneSwarm ne manque pas de rappeler que même si cet outil met l’accent sur le renforcement de la vie privée, il ne peut vous garantir un anonymat à 100%. ”OneSwarm users should trust their directly connected friends and can expect privacy relative to the wholesale monitoring of P2P networks that is common today, but a capable monitoring agent (e.g., law enforcement or government) may be able to infer behavior.”

Les liens :

Le Site Officiel de téléchargement.

Le Logiciel présenté chez Korben

La page Wiki de OneSwarm

PCInpact présente OneSwarm

Le Forum de la communauté Française OneSwarm


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hajen 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte