Magazine Humeur

La frontière entre délinquance et banditisme se brouille

Publié le 18 mai 2009 par Errances

kalachLa frontière entre délinquance et banditisme se brouille - Société - Le Monde.fr.

Qu’elle est bien mince, cette frontière! Elle pourrait presque se limiter à la manière dont on regarde les faits! Une simple classification vide de sens qui n’est liée qu’à une “échelle de valeurs” et à des images bien ancrées dans nos esprits!

D’un coté le “grand banditisme”, presque admiré tel qu’il l’a été à une époque, ou les gens du milieu étaient des “messieurs“, presque soi disant de petits saints qui n’auraient jamais tiré sur un flic, et auraient respecté un soi-disant code d’honneur, grands bandits grands seigneurs…

De l’autre cotés de “petits voyoux” delaers de shit ou voleurs de voitures, qui soi disant ne respecteraient rien ni personne… Etc etc etc… Elles sont bien loin ces images préfabriquées!

Qu’est ce qui a bien pu changer dans tout ca? Eh bien tout simplement la société dans laquelle nous vivons. La délinquance, et le banditisme ne sont que le reflet de la stabilité d’une société et nous sommes bien obligé de constater que nos sociétés sont de moins en moins stables, rassurantes et confortables!

rpg7
Si vous avez la malchance de naitre dans une cité défavorisée, que vous cumulez les mauvais points du style des origines ethniques visibles, des parents en situation difficile, un manque d’éducation que les dits parents ont bien été en peine de vous apporter, un niveau culturel également très faible, il faut reconnaitre que l’avenir au pied des tours de grandes banlieues doit paraitre bien sombre.  Quelles alternatives, quels moyens de survie à ce moment là? La première, la bande, la délinquance, petite au début, et qui dans un certain pourcentage de cas devient du banditisme, voire du grand banditisme. La deuxième: La religion, qui apporte un cadre, des rêgles, des rails, une culture, et l’impression de se retrouver dans une société qui enfin vous accepte et vous respecte. Dans les deux cas on ne peut que constater que ce sont les abandonnés de notre société qui se retrouvent là ou tout simplement on veut bien d’eux!

Bref, c’est dans ce genre de mileux que naissent violence, prostitution, trafics, face a des situations personelles inextricables et des horizons sociaux totalement bouchés! Corollaire, bien entendu certains extrémistes ont là un terreau fertile pour semer leurs idées malsaines. Et ne croyez pas que je ne m’adresse là qu’aux extrémistes religieux, mais aussi aux extrémistes sécuritaires de tous poils qui n’ont qu’à piocher dans l’actualité et gonfler un peu les statistiques pour répandre leur haine et essayer d’imposer leurs lois restrictives.

Alors on nous parle sans arrêt d’augmentation de la délinquance, de chiffres, de statistiques plus ou moins réelles, plus ou moins orientées, et auxquelles on peut faire dire ce que l’on veut!

La délinquance et le banditisme vont de pair, ainsi que les extrémismes. Oui je met tout ca dans le même panier, tristes reflets de la déliquescence de notre cadre de vie et de nos conditons d’existence!

Enfin a ceux qui hurlent avec les loups pour stigmatiser les délinquants, je dis regardez un peu les livres d’histoires (le S à histoires est volontaire, je parle des histoires qui se transmettent oralement dans nos campagnes, parfois si bien reprises dans des livres par des conteurs tel Pierre Bellemarre pour ne citer quele plus populaire d’entre eux) histoires donc dans lesquelles vous trouverez des litanies d’horreurs qu’on pu subir nos ancêtres, mais à une époque ou les médias n’avaient pas les moyens de tout monter en épingle! Il y a des vols, des viols, des torures, des meurtres, et si les gens avaient peur de se promener la nuit dans les campagnes, ce n’est pas que pour des questions de superstition!

Bref, il faudrait peut être s’attaquer aux causes du mal, et voir que les délinquants (que je ne cherche ni à protéger ni à mettre à l’abri de sanctions quelles qu’elles soient) sont aussi un peu parfois des victimes du système dans lequel ils sont nés…

Enfin pour en revenir à “l’info choc” de ces dernière heures, des flics canardés à la Kalach! Soyons clairs, on ne peut pas ni permettre, ni excuser ca. Par contre on peut quand même se demander pourquoi? Qui s’en soucie actuellement!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Errances 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines