Magazine High tech

Test : Crisis Core Final Fantasy VII

Publié le 18 mai 2009 par Guls
Dans l'histoire du jeu vidéo, il y a des jeux emblématiques, et Final Fantasy VII, sorti en 1997, en est décidément un. Alors, quand Square Enix a annoncé l'arrivée de Crisis Core, se déroulant avant FFVII, tout le monde s'est méfié : vont-ils pouvoir reprendre l'histoire initiale sans la trahir ? Notre réponse en test...
Test : Crisis Core Final Fantasy VII
Crisis Core : Final Fantasy VII est le préquel de FFVII, c'est à dire qu'il raconte les évènements qui se déroulent juste avant ce géant du RPG. On y incarne Zack, une jeune recrue du SOLDIER, le bras armé de la Shinra, embarqué dans un scénario qui l'amènera à sillonner le monde, enquêtant sur les plus noirs secrets de la compagnie. Le jeu se déroulant peu de temps avant FFVII, on retrouve avec plaisir certains personnages tels que Cloud, Aerith, Tiffa, ou encore Sephiroth qui jouera un rôle important tandis que de nouveaux rôles font leur apparition dans les personnes d'Angeal et Genesis.
Comme pour tout Final Fantasy, les personnages sont ultra charismatiques et le scénario est un habile mélange d'action et de poésie, permettant de se plonger au plus profond de chaque personnage et de s'y attacher, qu'ils soient alliés ou ennemis. J'ai quelques doutes à confirmer que le scénario de Crisis Core est 100% raccord avec celui de Final Fantasy VII, mais cela ne choquera que les grands fanatiques de la série, qui seront rapidement rassurés par le large nombre de clins d'oeil que les développeurs leur ont dédié.
Test : Crisis Core Final Fantasy VII
Final Fantasy version Action-RPG
Bien qu'il soit lié à FFVII, Crisis Core ne se base pas du tout sur le même gameplay et s'oriente résolument vers la catégorie "Action RPG". Ainsi, les combats rempliront la majeure partie du temps de jeu de manière assez dynamique. Vous ne contrôlerez cette fois qu'un seul personnage disposant d'un large panel d'action disponibles, des coups simples ou spéciaux en passant par les objets ou les indispensables materia (magies). Passer d'un type d'action à l'autre se fait assez facilement grâce aux boutons latéraux tandis que les boutons de face vous permettront de déclencher l'attaque, bloquer ou esquiver tout en tournant autour de votre adversaire pour lui faire le maximum de dégâts.
Déroutant au début, ce système se montre très vite facile à manier et agréable sur la durée, bien que les combats tendent à être un peu trop répétitifs. L'autre nouveauté de ce système est la présence du DMW (Digital Mind Wave), une sorte de roulette russe illustrée des visages des compagnons du héros (et plus tard des invocations qu'il possède) qui tourne en permanence et déclenche des évènements spéciaux lorsque trois visages identiques apparaissent. Ainsi, si trois Sephiroth se montrent, vous attaquerez l'ennemi à l'aide de l'attaque Octo-Slash, tandis que trois Aerith déclencheront un puissant sort de guérison. Certains évènements permettront d'accélérer ou de ralentir le DMW qui deviendra alors plus ou moins utile. Complètement aléatoire, c'est également cet élément qui déterminera vos montées en niveau ou encore celles de vos compétences.
Test : Crisis Core Final Fantasy VII
Du combat, des mini-jeux, et du combat
Si le système de combat est innovant et intéressant, il prend peut-être trop de place dans le jeu en lui-même. En effet, la plupart des missions liées au scénario se résument à une suite de combats dans des cartes en couloirs laissant peu de liberté, rarement entrecoupés de quelques mini-jeux pas vraiment inspirés. Entre les missions de la quête principale, plus de 300 missions secondaires sont accessibles et permettent d'acquérir de l'équipement mais également d'augmenter de niveau afin de ne pas se retrouver dépourvu devant un boss bien trop fort. Cela arrive finalement peu souvent si vous ne faites qu'un tiers des missions disponibles à intervalles réguliers tout au long du jeu qui reste accessible sans être trop facile. On regrettera toutefois que les environnements des missions secondaires soient extrêmement répétitifs au point que l'on en vient à les connaître par cœur, de même que leurs objectifs qui se résument simplement à aller tuer un monstre particulier et ses sbires.
Test : Crisis Core Final Fantasy VII
Magnifique, évidemment

Les Final Fantasy se sont toujours placés à l'avant-garde de la réalisation graphique dans leur temps, et Crisis Core ne manque pas à la règle. Si les paysages laissent un peu à désirer, les personnages et monstres sont dotés d'animations magnifiques, sans parler des scènes cinématiques. Celles-ci sont de loin ce qu'on peut voir de plus beau sur PSP actuellement et ne sont pas sans rappeler le style du film Final Fantasy VII Advent Children. Les invocations bien connues telles qu'Ifrit ou Odin déclenchent en plein combat une vidéo de toute beauté tandis que le final du jeu est aussi marquant qu'impressionnant, de même que la plupart des cinématiques liées au scénario.
Impossible de terminer sans dire quelques mots sur la musique, elle aussi magnifique. La bande originale de Crisis Core remixe d'anciens morceaux de Final Fantasy VII tout en ajoutant ses propres ballades, généralement très rock métal ou acoustique, qui vont parfaitement avec l'action et emportent très facilement le joueur mélomane.
Test : Crisis Core Final Fantasy VII
Conclusion
Magnifique, innovant et disposant d'un scénario haletant, Crisis Core : Final Fantasy VII est bien le digne successeur de FFVII. Refusant de se mesurer à son aîné en optant pour le genre Action-RPG, il se dote d'un système de combat dynamique et agréable, bien qu'un peu trop utilisé. Cette faille parfois ennuyeuse est comblée par une ambiance que seul Final Fantasy a su créer, portée par des cinématiques et une bande originale magnifique et se terminant dans le crescendo poignant que l'on aurait attendu, avant de passer la main à Final Fantasy VII. Crisis Core est indispensable à la ludothèque de tout fan de Final Fantasy, comme à celle de tout détenteur de PSP.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guls 278 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog