Magazine Santé

Chirurgie de la presbytie : à quand la fin des lunettes ?

Publié le 19 mai 2009 par Den1971

A la veille de l'ouverture du 115ème Congrès de la Société Française d'Ophtalmologie, le Docteur Alain Telandro réalisait à Cannes une opération de correction de la presbytie utilisant une nouvelle technique baptisée IntraCOR : cette méthode consiste à pratiquer des incisions circulaires dans l'épaisseur de la cornée, dont la surface reste intacte. Nouvelle alternative au Presbylasik (qui ouvre et « resculpte » la cornée), l'IntraCor se pose comme une technique d'avenir, évitant les risques d'infection et de sécheresse oculaire.

Ce progrès annonce-t-il la fin des lunettes pour les presbytes ? "C'est loin d'être ‘une première mondiale' comme l'ont présenté les médias, mais cette méthode fait partie des procédés prometteurs" nous a expliqué Béatrice Cochener, Présidente de la SFO. Revenant sur les divers moyens de corriger la presbytie, l'ophtalmologiste a rappelé que ce défaut de vision, évolutif et dynamique, reste délicat à opérer. Le Presbylasik, qui s'adresse aux jeunes presbytes, donne de bons résultats mais nécessite une récupération progressive. Pour les plus de 55 ans, les implants multifocaux (chirurgie intraoculaire) altèrent la qualité de la vision et impliquent une neuroadaptation progressive. Entre ces deux tranches d'âge, aucune technique n'est adaptée. "Dans ce contexte, les procédures intracornéennes sont effectivement prometteuses mais il faut rester réaliste : elles restent en cours de validation et leur efficacité reste à démontrer" temporise le Dr. Cochener.

En effet, cette technique vient d'obtenir le marquage CE (l'autorisation en Europe) mais n'est pas encore agréée par la FDA aux Etats-Unis, plus stricte. L'IntraCor se développe en parallèle des implants accommodatifs, présentées comme une autre méthode d'avenir : "Tous les laboratoires y travaillent. Ces implants se déplaceront, à l'intérieur du vitré, sous la pression du vitré pour reproduire un vrai parcours d'accommodation, sans altérer la qualité de vision". Les divers concepts évalués depuis 5 ans se révèlent pour le moment partiellement efficaces. Selon le Dr. Cochener, leur commercialisation devrait intervenir d'ici 2 à 5 ans.

Source : www.acuite.fr



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Den1971 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine