Magazine Conso

Tous les moyens sont bons pour faire « comme si »

Publié le 19 mai 2009 par Naturelle
Comment faire « comme si » un produit était bon pour la santé, « comme si » il était labellisé et exempt de produits nocifs pour l’environnement, « comme si » il était bio, etc..
La marque de produits capillaires Schwarzkopf a trouvé une solution complète clef en main pour que sa nouvelle gamme « naturelle » soit crédible :
- Des packagings ultra étudiés principalement verts
- Un site internet qui vend les qualités environnementales de la marque à coup de nuances juridiques « essentiellement », « éviter »,… Pour faire des mensonges par omission sans pouvoir être poursuivis
- Des ingrédients bio noyés dans la pétrochimie mais mis en avant
- Et.. le pire de tout, qui me rend verte de rage, un label « maison » qui ressemble à ce qui se fait pour certifier de la cosmétique bio mais qui, quand on regarde de plus près, ne veut rien dire
Tous les moyens sont bons pour faire « comme si »Si on lit on découvre: "Contient des produits bio" et "Réduction des produits chimiques".
En plus, il ressemble à s'y méprendre à un "vrai" label qui garantit une qualité des produits, le label BDIH:
Tous les moyens sont bons pour faire « comme si »
Je râle ! Je peste !
Parce que la cosmétique certifiée bio et naturelle se fait difficilement une réputation de qualité et que des opportunistes surfent sur la tendance en bernant le consommateur.
Soyez donc vigilants, un petit rond sur un produit cosmétique vert où le mot bio est inscrit ne vous garantit pas la qualité !
Et avec un marché de la cosmétique bio en croissance de 45% par an, les fumiers opportunistes vont se multiplier. Donc vigilance !!!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Naturelle 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog