Magazine Politique

Européennes, la campagne volée

Publié le 19 mai 2009 par Lheretique

Y'en a qui l'ont mauvaise, en ce moment, sur la blogosphère. Comme la salle impression qu'on leur a volé quelque chose. J'ai parlé, hier, du sentiment de dépossession des Français envers l'Europe, et de la phrase heureuse de Bayrou à ce sujet. Eh bien on en est là. Pas de campagne, pas de débats d'idées. Pour nous, fervents partisans de l'Europe, c'est la douche froide. L'ami Claudio n'en revient pas : il a repéré un vrai débat sur un grand média !

Le comble, c'est que comme la chasse au Bayrou a été déclarée ouverte, voilà que dans un beau concert de couinements divers, on accuse Bayrou de confisquer le débat et de faire des européennes une pré-campagne présidentielle. C'est tout de même fort du collier ! Que je sache, Bayrou n'est pas candidat aux européennes ! Il ne va tout de même pas s'empêcher de parler parce que d'autres partis ne sont pas foutus de lancer le débat. Qui s'obstine à proposer une solution européenne à la crise depuis le mois de septembre 2008 ? C'est lui, non ?! Bon, alors. Même Cohn-Bendit s'y met (on l'a connu pourtant plus inspiré sur les questions européennes). Qu'est-ce qui l'empêche de venir confronter les idées s'il veut lancer le débat d'idées ? Mais, comme le dit si bien Unhuman, plus les singes montent haut, plus ils montrent leur cul...

Chez Christelle, on fuit les miasmes morbides, et on essaie d'y élever un tantinet la pensée. Fred, lui, il est comme moi, il imagine nos nouveaux slogans pour la campagne (un peu dans le vide puisqu'il n'y en a, pas , de campagne, à l'heure actuelle, mais laissons-le rêver, hein ?). Moi, c'est plutôt l'Europe est à nous, et lui, l'Europe c'est Nous. Chacun son truc, après tout. Je me suis déjà expliqué sur mon choix.

Hashtable, lui, il voit des gauchistes partout, même derrière un innocent sondage sur l'Europe. LoMig, il fait comme h16 : à défaut de faire campagne, il fait des tests... Pour détours à Tours, c'est pas la faute des médias, ce sont les politiques qui ne lancent pas les débats. En attendant, il/elle tracte... Et le Faucon, lui, il n'en a plus rien à branler, des Européennes...

En province, certains essaient de faire une revue de presse, avec une certaine réussite, et d'autres mettent les points sur les "i" à propos des votes démocrates et socialistes sur la directive "service". Mais bon, quand z'ont la flemme, ils remettent au lendemain ce qu'ils devraient faire le jour même...

Après cette petite revue de blogs désenchantée, chers lecteurs, je vous laisse méditer...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lheretique 7494 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines