Magazine Politique

Désespérantes élections européennes !

Publié le 19 mai 2009 par Ttdo

Reprise d’un article publié sur Mediapart.

Cela ne s’arrange pas. Alors que nous sommes à moins de trois semaines des élections européennes mon indécision, loin de diminuer, s’accroit. Dans un billet sur ce même blog le 4 mai je vous demandais votre avis. Vous vous êtes largement exprimés avec plus de 180 commentaires.

Vos réponses vont du refus de voter ou du vote nul au vote pour le PS, le Modem, le NPA, le Front de Gauche, Europe Écologie, Debout la République, je pense n’avoir rien oublié. Les arguments mêlent politique française et politique européenne, ce qui a du sens tant les décisions prises au niveau Européen conditionnent nos vies et tant les partis au pouvoir en France ces dernières décennies ont contribué à construire l’Europe, telle qu’elle est.

En parallèle le mouvement Utopia continue son travail pédagogique en soumettant dix questions « à des responsables politiques » : Raoul Jennar (NPA), Daniel Cohn-Bendit (Europe Écologie), Jean-Christophe Cambadelis (PS) y ont répondu. Je vous renvoie à l’édition d’Utopia en espérant de prochaines réponses.

M’aidant à la fois de vos commentaires et du travail d’Utopia, ainsi que de la lecture des différents articles consacrés par Mediapart à ce thème, je me suis doté de deux principes pour déterminer mon vote :

  • Conserver à ce vote un caractère européen (à force de prendre tous les prétextes, même bons, pour faire des élections européennes un vote franco-français, nous en arrivons à être totalement absents de la lutte politique sur ce front essentiel) :
    • Profiter du mode de scrutin proportionnel pour enrichir la palette politique.
    • Prendre en compte les marges de manœuvre et les alliances (ou leur absence) au niveau européen de chaque liste.
  • Trouver des éléments de clarification :
    • sur le positionnement par rapport au carcan néolibéral (qui n’a rien à voir avec le terme vague et trompeur d’ultralibéralisme),
    • sur le positionnement par rapport à l’harmonisation sociale, fiscale et écologique,
    • sur le positionnement par rapport au dogme de la concurrence et de la performance comme normes universelles de la conduite des affaires humaines,
    • sur l’engagement de travailler au niveau du parlement européen pour desserrer puis faire sauter ce carcan sans être limité par des préoccupations tactiques strictement nationales.

Une difficulté de taille subsiste. Le détournement du mode de scrutin proportionnel par la création de « 8 circonscriptions de vote ». Votant dans la circonscription « Centre-Massif Central », mon impact se limite à choisir 5 députés sur 72, dont 2 ou 3 seront surement acquis par l’UMP et le PS, ce qui rend plus difficile un élargissement de la palette politique.

éé

éé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ttdo 46 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines