Magazine Asie

Week end à Koh Phangan

Publié le 19 mai 2009 par Guy Deridet

Avec Pascal, mon fils aîné et sa copine nous avons passé le week end dans l'île de Koh Phangan, l'île voisine de Samui. Week end à Koh Phangan La traversée en ferry rapide prend 30 minutes seulement et coûte 250 bahts, soit 5 euros.
La superficie de l'île est de 170 km2. Elle appartient au district de Surat Thani. Le climat est chaud toute l'année, les meilleures périodes étant de décembre à mars ou de juin à septembre.
Cette île est réputée mondialement pour ses full moon parties = rave party à la pleine lune de chaque mois. Elle contient beaucoup de plages magnifiques, inaccessibles par la route mais seulement par bateau, ou en trekking à travers la jungle.
Ko Phangan c'est l'anti Samui. Peu de touristes, comparé à Samui, peu de vie nocturne, comparé à Chaweng by night (le quartier chaud de samui) , une nature exubérante, des plages quasi désertes, des zones encore non couvertes par les routes.
Faut il préciser que j'ai immédiatement resenti un coup de foudre pour cette île. Elle me rappelle fortement Saint Barthélémy, aux Antilles, qui fut mon premier poste d'agent comptable, où j'ai eu eu la chance d'habiter 4 ans entre 1978 et 1982. St Barth esr devenu depuis une île pour milliardaire ou célébrité telles Johnny Halliday ou dame Parisot, patronne du Medef. Autrement dit, sans aucun intérêt désormais pour moi. Comme à Saint Barth les routes de Phangan sont cimentées, étroites et proposent de somptueux paysages à chaque virage. En revanche contrairement à St Barth ici il y a beaucoup de verdure et beaucoup d'eau.
De plus, la vie à Phangan est plus que bon marché. On peut trouver de superbes maisons, équipées ultra modernes (micro ondes, satellite, Adsl) à moins de 300 euros par mois, charges comprises !
En ce moment nous louons deux bungalows sur la plage de Thong Nai Pan pour 300 bhats la nuit soit 6 euros le bungalow. Nous avons mangé hier dans un excellent restaurant Thaï et j'ai payé 350 bhats (7 euros) pour 3 personnes. Bien sûr à ce prix là, ce n'est pas une restaurant de luxe et la nourriture est locale. Mais il se trouve qu'elle est excellente et très saine. Et je déteste les restaurants de luxe. Depuis que je suis en Thaïlande je perd toute mes graisses et je retrouve une silhouette quasi svelte, perdue depuis très longtemps. La nourriture Thaï est bien meilleure pour la ligne que le carri réunionnais. D'ailleurs il y a peu de gros ou grosses en Thaïlande, et pourtant ils mangent tout le temps !
Les jeunes femmes thaïlandaises sont généralement très minces, ce qui devient rare dans nos contrées. En revanche, elles manquent totalement (à mes yeux) de sex appeal. Je n'aime pas les femmes enfants, ça me rappelle le bureau (j'ai été intendant de lycée pendant 30 ans) Par ailleurs, si le sexe ici s'étale partout sans complexe (après 20 heures tous les mâles valides et disponibles sont âprement sollicités) il ne faut pas sortir du modèle "lapin pressé". L'oeil se fait tout de suite interrogateur avant de devenir franchement réprobateur. Ici le sexe est une industrie, mais tout érotisme est absent. Pas ma tasse de thé, du tout. Ca me rappelle quand j'avais 18 ans et que je me suis fait déniaiser rue saint Denis à Paris. Nul ! En revanche le massage thaï sexy est très agréable. On devient facilement accro. Détails à venir en rubrique Sexy.
Mon état de célibataire, voulu et apprécié depuis plus de 10 ans, n'a donc rien à craindre ici. Comme il n'a jamais eu rien à craindre en 12 années de Réunion. C'est parfait, je suis très heureux comme cela.
Pour revenir à Koh Phangan c'est très calme la nuit, les fétards seront déçus. En revanche si vous voulez vivre près de la nature, oublier le stress de nos "civilisations" soi disant avancées, tout en profitant à votre guise de toutes les avancées techniques, tout cela pour des sommes plus que modiques, cette île est le paradis.
Et j'ai bien l'intention d'en profiter rapidement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guy Deridet 377442 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog