Magazine France

Commission de déontologie : 2 demissions

Publié le 19 mai 2009 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa
Conséquence tardive, mais directe, de la nomination de François Pérol à la tête de la future banque qui va réunir les Caisses d’Epargne et les Banques Populaires : deux membres de la Commission de déontologie de la fonction publique, qui a eu à examiner cette nomination, ont démissionné.
C’est le site d’information Mediapart qui l’annonçait ce matin, et France Info en a eu la confirmation : Jacques Chabrun et son suppléant, Pierre-Yves Richard, tous deux magistrats issus de la Cour des Comptes, ont remis leur démission à la fin du mois d’avril. Ils n’étaient d’ailleurs pas présents à la dernière réunion de la commission de déontologie, le mercredi 13 mai.
Ils quittent leurs fonctions, pour des raisons différentes. Jacques Chabrun, un ancien collaborateur du Général De Gaulle, voudrait ainsi dénoncer les textes régissant la commission. C’est ce qu’explique l’un de ses proches. Jacques Chabrun estime que la commission devrait être saisie automatiquement lors de certaines nominations particulièrement sensibles... ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.
De son côté Pierre-Yves Richard aurait démissionné pour ne pas siéger à la place de Jacques Chabrun, pour ne pas sembler être en désaccord avec lui.
Ni François Pérol ni l’Elysée n’avaient pris la peine de saisir la commission de déontologie de la fonction publique. Certaines associations et l’opposition, dénoncent une nomination illégale, car quand il était à l’Elysée, François Pérol a conseillé Nicolas Sarkozy sur les deux banques qu’il dirige aujourd’hui
france info

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :