Magazine

Nicolas Sarkozy est un « chouchou » pour Carla. Elle le piège dans une vidéo

Publié le 19 mai 2009 par Orsérie - Le Journal Du Beau & Du Bien-Etre
Cinq lectrices de Femme actuelle interviewent Carla Bruni à l’Elysée. Tout à coup Nicolas Sarkozy, qui sort de la douche, pénètre dans la pièce en trombe. «Ahhhh ça me fait quelque chose de vous voir comme ça» lui lance une lectrice. «Tu vois, dès qu’il y a des filles!» soupire Carla. «Je serais bien resté avec vous» leur répond Nicolas Sarkozy avec un sourire jaune avant de prendre le large à contrecœur. Carla lui lance alors: «Bon courage chouchou!».

  Nicolas Sarkozy est un « chouchou » pour Carla. Elle le piège dans une vidéo 

Est-ce un retour de bâton après le voyage officiel du couple présidentiel à Madrid, où les journalistes étaient bien plus occupés à vanter les habits de Carla que de réserver un écho aux déclarations de Nicolas ? La semaine dernière, dans les appartements privés de l’Elysée, le Président était bien décidé à se venger en réservant une surprise à sa femme. Mais sa faiblesse pour la gent féminine n’en a été que plus exposée. Sa visite avait le don de surprendre les cinq lectrices de Femme actuelle qui étaient venues recueillir les sentiments de la première dame de France. La scène est surréaliste. Pour attendrir l’assistance, le Président de la république entre dans la pièce avec ses deux chiens. Le premier s’appelle Dumbledore et le second Clara... et non pas Carla comme l’appelle alors une des invitées (ce qui provoque l’hilarité générale).

Carla Bruni Sarkozy qui voit son mari arriver ne peut se retenir : « Ah forcément, quand il y a des filles ». Nicolas, avec un sourire hollywoodien, s’assied alors sur le bord d’un fauteuil et lance : « On est bien ici, hein  ? ». Il explique qu’il sort de la douche parce qu’il vient de faire du sport et qu’il doit enchaîner avec « une entrevue avec le Premier ministre d’Irak ». Carla lui carresse le visage pour visiblement enlever un cheveu, une poussière ou un poil. Le Président-homme-à-femme voulait tout sauf quitter la pièce. Mais il doit s’en aller. « Bon courage chouchou ! » lui jette son épouse, amusée, sans doute, par la drôlerie de la situation.



Tags : Interview  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :