Magazine Conso

VAN HELSING : test Blu-ray!

Publié le 19 mai 2009 par Lacoc
van-helsing-blu-ray.jpgSorti il y a quelques années avec un certain Hugh Jackman (Wolverine...) dans le rôle principal, Van Helsing revisite le déjà connu "héros" chasseur de vampires et de loup-garous dans le pur mythe des monstres des années 50.
Au coeur des Carpates, il est un monde de légendes et de mystères : la Transylvanie. Une terre où le mal règne en maître absolu, où le danger rôde dès le coucher du soleil, où prennent corps les monstres qui hantent nos cauchemars les plus secrets.
Van Helsing est un ténébreux professeur et chasseur de monstres. Sa mission l'amène à affronter de terribles êtres, parmi lesquels le loup-garou, la créature de Frankenstein ou encore le comte Dracula, qui, depuis des générations, persécute la famille de l'intrépide et aristocratique Anna Valerious.
Souvent baigné dans l'obscurité, ce Van Helsing version Blu-ray propose un contraste saisissant et profond comme il se foit. Le film date un peu et si son portage en DVD était plutôt, on constate sans effort la suprémacie de la HD ici qui apporte du piqué et une colorimétrie sans faille. Avec pourtant des effets visuels complexes comme des lumières tamisées ou une introduction en noir et blanc, le support s'en sort à merveille pour proposer une finesse de l'image au point. Il faut bien dire par contre que cette prouesse de netteté fait ressortir davantage les effets spéciaux. Après c'est une histoire de goût, certains préférant peut-être des effets plus nuancés et moins "infographique"... Quoiqu'il en soit, c'est un plaisir de redécouvrir ce film fantastique dans ces conditions.
Côté définition et piqué, le blu-ray tire son épingle du jeu avec un niveau de détail accru. Qu'il s'agisse des textures en arrière plan ou de la nuance dans les éclairages, tout apparaît plus net et naturel. Enfin naturel, le mot est peut-être un peu fort vu que la boursouflure infographique que représente les effets spéciaux ressort davantage encore. On aurait pu espérer qu'avec ce blu-ray, Van Helsing fasse un peu moins artificiel. Ce n'est hélas pas le cas. On pourra aussi reprocher une absence totale de grain cinéma. La résultante, peut-être, d'un lissage excessif. Certes, le rendu tridimensionnel est bien là mais il se fait timide par rapport à d'autres titres.
Au niveau sonore, c'est plus mitigé. La piste DTS 5.1. est explosive certes mais repose essentiellement sur les enceintes frontales. Bien sur des effets surrounds jusitifiés sont présents avec par exemple des flèches qui fusent derrière nous. Mais c'est surtout la musique de Alan Silvestri qui squatte les enceintes arrières. Quoiqu'il en soit, le caisson de basse fait son boulot pour nous offrir une bande-son pêchu qui prend aux trippes à certains moments. Au moins, l'avantage de cette gestion de la spatialisation permet de profiter de dialogues audibles qui prennent souvent le dessus et ne sont pas noyer dans l'ambiance musicale ou autres effets sonores.
Universal Pictures Vidéo semble avoir réédité les bonus du DVD collector de l'époque pour ce Blu-ray sans nouveauté majeure. On retrouve donc  un bêtisier, un documentaire sur la musique du film, sur l'histoire de Van Helsing, le château de Dracula, le laboratoire de Frankenstein et j'en passe... sans oublier les commentaires du réalisateurs et des acteurs disponibles à la lecture du film.
Van Helsing revient sur Blu-ray pour notre plus grand bonheur. C'est un plaisir de le revoir en HD tant cette nouvelle technologie lui va bien. Certains regretteront un piqué "trop net" finalement, mais le film gagne en lisibilité. Côté sonore, les amateurs d'effets surrounds resteront sur leur fin, cependant tous seront scotché par la dynamique de la basse qui vous fera frémir plus d'une fois.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lacoc 430 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines