Magazine Société

Projet de loi fusion Banque Populaire – Caisses d'Epargne : François DE RUGY défend les banques coopératives et mutualistes

Publié le 19 mai 2009 par Ressol

Le projet de fusion entre la BANQUE POPULAIRE et les CAISSES D’EPARGNE, qui est soumis א l’Assemblיe Nationale ce lundi 18 mai, soulטve de nombreuses inquiיtudes.

Il sonne le glas du modטle de la banque coopיrative, qui se distingue du modטle bancaire classique par ses structures profondיment dיmocratiques et dיcentralisיes.

En effet, une banque coopיrative n’a pas d’actionnaires : elle appartient א ses dיposants, qui en sont les sociיtaires. De mךme, l’organe central d’une banque coopיrative n’est pas propriיtaire de ses filiales rיgionales : ce sont elles qui sont propriיtaires de l’organe central, qui ne doit possיder qu’un rפle de coordination.

Or, ce projet de loi donne un poids dיmesurי et un pouvoir exorbitant א l’organe central et א son Prיsident, Franחois PEROL, au dיtriment des sociיtaires et des agences rיgionales.

On assiste, comme nous en avons maintenant l’habitude avec Nicolas SARKOZY, א une mainmise autoritaire et centralisatrice, pour ne pas dire bonapartiste.

Ficelי א la hגte pour יponger les pertes faramineuses de NATIXIS, filiale crייe par la CAISSE D’EPARGNE et la BANQUE POPULAIRE pour contourner les rיglementations qui s’appliquaient א elles et se refinancer sur le marchי, ce projet de loi permettra au nouveau groupe de « siphonner » l’יpargne des mיnages, les comptes des petites PME, des collectivitיs locales, ceci afin de rיparer les fautes de dirigeants aux ambitions dיmesurיes.

Enfin, quel sera l’avenir de la lutte contre l’exclusion bancaire, de l’amיlioration du dיveloppement יconomique local et du financement du logement social qui יtaient les missions de service public de la CAISSE D’EPARGNE ? Dיjא, les PELS, les Projets d’Economie Locale et Sociale, commencent א ךtre supprimיs des statuts de nombreuses caisses rיgionales suite א la banalisation du Livret A.

Il n’est pas normal que les principes de solidaritי et de lutte contre l’exclusion, qui יtaient la fiertי de l’esprit coopיratif, soient sacrifiיs sur l’autel de la « normalisation » et de la reprise en main, chטre א Nicolas Sarkozy.

Tout au long de la discussion de ce projet de loi, Franחois DE RUGY dיfendra des amendements pour dיfendre le systטme bancaire coopיratif et mutualiste, trטs prיsent en Loire-Atlantique et dans l’Ouest.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ressol 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte