Magazine Focus Emploi

Lectures de RATP

Publié le 19 mai 2009 par Antonia Savey

Un ami cher bien que de courte date m'a questionné il y a une poignée de jours par mail, surpris de mon silence multicanal. "Tu intériorises ou bien ?"

Je m'adapte. Je fais tantôt de l'apnée, tantot la tête hors de l'eau. Je prépare le nid pour mes crakottes, mes gazelles, mes marsupillamiettes, mes amours... Energie disponible ? Nada mas !

Dans le métro, je ne réfléchis plus... Je me bouche tout ! Le nez, les yeux, les oreilles, la sensibilté, l'empathie. Je lis. Non, j'engloutis. Je me submerge d'autres univers. J'alterne les hors d'oeuvre ( Le sumo qui ne pouvait pas grossir de Schmitt) avec du poids lourd, plat de résistance, pas par le nombre de pages mais par l'insupportable l'indicible ( L'office des vivants de Claudie Gallay). Je m'évade en Fantasy ( La chronique des elfes de Fetjaine) et je ne cesse de revenir au Paris de 1941, entre le café du Dôme et celui de Flore en compagnie d'un Charmant Castor qui se raconte sous toutes les coutures de ses états philosophiques à son Cher Tout Petit ( Lettres à Sartre, de 40 à 63, de Beauvoir).

J'ébauche des programmes de fidélisation, transformation, attrition... et je tchate des mots d'amour blackberrysés.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antonia Savey 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog