Magazine France

A l’UMP, on achève bien les centristes sortants

Publié le 19 mai 2009 par Soseki

Parmi les 4 eurodéputés élus sur la liste UDF en 2004 ralliés à l’UMP depuis leur élection, un seul a été reconduit sur les listes du parti présidentiel  : Jean-Marie Cavada. On ne reviendra pas sur la faible estime que l’on porte à celui qui en plus de sa trahison peu reluisante a réussi l’exploit de la plus belle gamelle de son  nouveau camp lors des municipales à Paris XIIème.

On sera en revanche plus surpris, voire un peu navré ,  de la non reconduction de Thierry Cornillet, Claire Gibaut et Janelly Fourtou , qui au demeurant n’avaient pas démérité au Parlement européen .   Comme quoi le lâchage en rase campagne de François Bayrou au national et de Marielle de Sarnez à Strasbourg (seul objectif de l’opération),   ne leur a été d’aucun bénéfice.

Centristes kleenex que l’on jette après leur avoir sans doute promis quelque compensation, ils rejoignent le cimetière des ex UDF abandonnés à leur sort tels Gilles de Robien ou  Philippe Douste Blazy .  Il est probable qu’il en sera de même à la fin du quinquennat,  d’ Hervé Morin ou André Santini , voire de Michel Mercier si celui-ci commet l’erreur de participer à cette ouverture en peau de chagrin chère à notre Président . La seule interrogation concerne Jean-Louis Borloo qu’on entend plus depuis qu’il est Vice Président de l’UMP , ceci traduisant un peu plus la « normalisation » du Parti radical . Combien de temps va-t-il tenir ainsi malgré son grand ministère d’Etat


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Soseki 98 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines