Magazine Maladies

SCLEROSE EN PLAQUES : EXTAVIA®, le nouveau traitement de NOVARTIS

Publié le 19 mai 2009 par Handiady
Lu sur santelog.com:
"SCLEROSE EN PLAQUES : EXTAVIA®, le nouveau traitement de NOVARTIS

Actualité publiée il y a 4h16mn
Thérapeutique SCLEROSE EN PLAQUES : EXTAVIA®, le nouveau traitement de NOVARTIS

Avec Extavia®, Novartis offre aux patients et aux praticiens un interféron bêta-1b, un des traitements de référence de cette maladie mais également un programme d’éducation thérapeutique personnalisé, un module de « coaching » sur son site dédié ainsi qu’une étude de proximologie dont l’objectif est d’évaluer l’impact de la SEP sur les aidants.

 

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie évolutive qui conduit à l'invalidité et touche près de 2,5 millions de personnes dans le monde, parmi lesquelles un grand nombre d'adultes jeunes. C’est une maladie auto-immune chronique du système nerveux central (SNC) qui provoque l'inflammation et la dégénérescence des cellules nerveuses. Elle se caractérise par la destruction de la myéline : la démyélinisation. Cette gaine protectrice qui enveloppe les nerfs est indispensable aux neurones pour la transmission des signaux électriques dans le cerveau. La cause exacte de la SEP demeure inconnue. On pense qu’une réponse anormale du système immunitaire de l’organisme pourrait jouer un rôle important dans le processus qui endommage le SNC. La maladie engendre des problèmes de contrôle et de force musculaires, de vision, d'équilibre, de perception et de fonctionnement mental.

 

La commercialisation d'Extavia®, l'interféron bêta-1b de Novartis, a débuté en Allemagne, au Danemark, en Italie, en Angleterre, au Portugal et en Espagne et s'étendra aux autres marchés européens au cours de l'année 2009. “Extavia® offrira aux patients et aux praticiens une option supplémentaire parmi les traitements de référence de la SEP,” commente la Directrice de la Franchise Neuroscience chez Novartis Pharma. “Pour Novartis, cette première étape, importante, ouvre la voie des futurs partenariats destinés à soutenir la communauté de tous ceux qui sont confrontés à la SEP… ».

Novartis a acquis les droits de commercialisation de l'interféron bêta-1b, sous sa propre marque, aux termes d'un accord conclu avec Bayer Schering Pharma, le groupe pharmaceutique qui fabrique et commercialise Betaferon®*.

 

Le profil d'efficacité et de tolérance d’Extavia® s’appuie sur des études menées sur plus de 700 000 patient-années et une utilisation de 17 ans – la plus longue période pour un interféron bêta dans le traitement de la SEP. Les études montrent que l'interféron bêta-1b entraîne une réduction de 34 % de la fréquence annuelle moyenne des poussées chez les patients présentant une forme récurrente-rémittente de SEP. Sur une période de deux ans, les patients traités par l’interféron bêta-1b ont près de deux fois plus de chances d'être épargnés par la récidive que ceux du groupe placebo.

 

La mise en oeuvre d’un programme d’éducation thérapeutique personnalisé, le programme Extracare™, présenté par le neurologue dans le cadre de l’initiation du traitement par Extavia®, est assuré par un personnel infirmier indépendant formé à la technique d’injection d’Extavia®. L’infirmier se rend gratuitement au domicile du patient pour le former à l’auto-injection et l’accompagne par un soutien téléphonique tout au long de l’année si le patient le souhaite afin de faire un bilan régulier sur sa technique d’injection. Un numéro vert 0 805 56 06 56 a été mis à la disposition des patients.

 

Comprendre et accompagner les aidants dans la SEP : Des travaux de recherche, des documents et services pour fournir des solutions concrètes répondant aux difficultés des proches ou des professionnels de santé sont également mis en place. Novartis lance ainsi l’étude REPIT (Retentissement de la SEP sur les aIdanTs) destinée à décrire la qualité de vie des aidants de patients atteints de sclérose en plaques en fonction de l’ancienneté de l’annonce du diagnostic. Cette étude devrait permettre de mieux appréhender l’impact du handicap et le rôle des aidants quels que soient les stades et l’ancienneté de la maladie et aider l'entourage à mieux gérer le stress ou l'anxiété, les troubles du sommeil ou les éventuelles difficultés relationnelles induites par la maladie.

 

Source : Service presse Novartis Pharma S.A.S., mis en ligne par Maurice Chevrier, Santé log, le 19 mai 2009

Accéder au site dédié de Novartis (Visuel) : www.prochedemalade.com

 

Lire aussi : SEP : Espoir grâce à l’auto-greffe de cellules souches


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Handiady 268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines