Magazine Médias

Nouvelle Star : Je vote !

Publié le 19 mai 2009 par Philippe Thomas

Ouf, j’ai eu peur, je l’avoue ! Quand j’ai vu ce soir, qu’il restait Soan et Dalé en balance pour la dernière place du carré d’as, je me suis dis que si Soan ne passait pas, j’éteindrai mon poste de Tv jusqu’à la Nouvelle star 2010. Ouf ! Soan est resté et Dalé est recalé. C’est de loin Soan le plus inventif du lot, doté en outre d’un sacré feeling. Et Soan aime la prise de risque, comme il vient de le démontrer dans son interprétation de Brel. « Il a les couilles comme des boules de pétanque », a balancé Philippe Manœuvre. Très inspiré ce soir, le rocker a fustigé Thomas, l’apprenti coiffeur de Barbezieux, et « son côté premier de la classe qui vient faire sa récitation ». Ce furent donc les derniers cris de Dalé le showman qui avait déjà montré ses limites. Dalé, tant qu’il collectionnait les bleus dans ses débuts à Baltard, c’était aussi un premier de la classe mais là, c’est juste qu’il n’est pas arrivé à passer dans la classe supérieure. Et Sinclair qui l’exhorte à revenir à des choses plus simples…

Au hasard, Baltard… Cette année, rien ne semble écrit d’avance. Pas de finale téléphonée entre Dalé et Camélia-Jordana. Les rouges ont cinglé les favoris comme jamais dans les éditions précédentes. Ni Christophe Willem, ni Julien Doré, ni Amandine ne s’étaient  pris autant de gnons stigmatisés au mercurochrome télévisuel que les prétendants de ce millésime 2009. Même Camélia-Jordana la petite surdouée vient de terminer en divisant le jury, deux bleus, deux rouges. Le jury est partagé, alternant arguments techniques et élans passionnels.  Personne n’arrive à émerger parmi les candidats. Quant aux votes du public sont-ils manipulés ou sincères ? J’ai la faiblesse de penser qu’ils sont bien sincères et j’ai voté Leïla et Soan !

Certains progressent de semaine en semain. Ainsi Leïla, sublime dans son interprétation très sensible de Barbara après de fort belles Babouchkas, et bien sûr Soan, très fort dans son Brel ! Ce crescendo est forcément plus séduisant pour le public que l’impression de stagnation qu’a pu donner le gentil Dalé. Restent aussi la « diva du disco » à savoir Thomas et la jeune surdouée au timbre inimitable et aux allures parfois aguicheuses at qui chante mieux en anglais qu’en français. Je suis convaincu que la finale fera rivaliser Soan et Camelia-Jordana, mais une finale Leïla / Soan ne serait pas non plus pour me déplaire ! Vivement mardi prochain !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Thomas 103 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines