Magazine Médias

La formidable invention de L’Equipe.fr: le streaming pour la presse écrite

Publié le 19 mai 2009 par Oz

uis ce mardi 19 mai. je vous laisse le soin de la découvrir si le coeur vous en dit en cliquant ici.

Je prendrai un peu plus de temps dans les jours qui viennent pour explorer les nouveautés. Après un premier et rapide passage, on a un peu le sentiment qu’il ne s’agit que d’une légère retouche de façade, avec quelques concessions à la modernité et à l’air du temps. Ainsi quelques “widgets”, qui sont de vrais gadgets, comme cette barre “facebook” qui s’affiche en bas du site, afin de rester en contact avec sa communauté lorque l’on consulte l’Equipe. Pas mal. Apparemment, on doit également pouvoir partager du contenu en installant un widget sur son blog, Pour le moment mes tentatives sont restées vaines, le site me réclamant un identifiant et un mot de passe… Le communiqué de presse parle lui :

  • de contenus contextualisés plus importants avec l’intégration du moteur de recherche Sinequa qui permet de faire remonter l’ensemble des informations multimédias liées à un même sujet.
  • d’une nouvelle plate-forme vidéo organisée par chaines thématisées.
  • d’ espaces communautaires et participatifs dans lesquels internautes et experts de L’Équipe.fr pourront confronter leurs opinions.
  • de nouveaux services avec entre autres, la possibilité de télécharger gratuitement les nouveaux « widgets », de partager avec son réseau « Facebook » et « Twitter » ou encore d’avoir accès à des flux RSS encore plus diversifiés.
  • d’un point de vue éditorial, L’Équipe.fr renforce encore son offre avec « plus d’infos »,« plus de directs », « plus de vidéos », « plus de statistiques » et « plus d’événementialisation de l’actualité »

A suivre donc. J’ai déjà écrit par ailleurs ce que je pensais du site. Je ne peux m’empêcher par exemple de regretter que l’Equipe n’ait pas pris plus tôt et plus franchement le virage du web 2.0, et n’incite pas plus au partage de l’info. Vous imaginez les images, vidéos, commentaires, résultats glanés chaque week-end dans les stades, les gymnases, les salles d’armes, les dojos, sur les parquets et dans les bassins par les sportifs, leurs supporteurs, leur entourage?… Vous imaginez la mine d’informations sportives, introuvables par ailleurs, de commentaires, de résultats, d’information de proximité? Mais bon, c’est ainsi.

J’ai longtemps pensé, et j’ai également écrit ici, que l’Equipe.fr avait tort de ne pas s’appuyer plus sur son essentiel atout, sa plus grande richesse: l’Equipe.  Qu’il était dommage de ne pas trouver facilement le quotidien en ligne, de ne le trouver qu’au format PDF, de ne trouver que les sept derniers numéros en date, de ne pas pouvoir consulter les archives… bref de ne pas pouvoir profiter des principaux avantages d’Internet. J’ai peu à peu modifié mon opinion sur le sujet: si les sites web des titres papiers veulent continuer d’exister, il faudra bien qu’il propose un jour ou l’autre des contenus spécifiquement créés pour le web. C’est à dire des contenus qui sachent tirer partie de toutes les fonctionnalités du numérique, et qui réponde aux attentes et aux usages des internautes. Avec des liens, de l’interactivité, du multimédia, de la participation, etc, etc,sinon effectivement autant acheter un bon vieux journal papier si c’est uniquement pour lire texte au kilomètre… Par la même occasion, ce serait sans doute une manière également de laisser une place justifiée à la version papier….

La solution de l’Equipe et du site,  à cette quadrature du cercle,  jusqu’à présent, était donc de fournir un contenu spécifique sur le “.FR” et d’y vendre également la version PDF de son journal du jour. Une bonne manière de ne pas couper la branche, puisqu’il faut bien admettre qui si vous vendez ici et donnez là exactement le même article, il se probable qu’un grand nombre de lecteurs préfèrent finalement se fournir là.

Revenons à l’édition PDF de l’Equipe. J’en ai été fan longtemps. Je l’achetais, le lisais, l’archivais, le retrouvais. Quand je restais plus d’une semaine loin d’un ordinateur, je demandais à un tiers de la téléchargée pour moi afin que ma collection soit complète. Je l’ai beaucoup utilisé à des fins professionnelles quand j’étais au service des sports du Monde. J’avais installé Google Desktop sur mon PC, qui indexait toutes mes archives, afin de pouvoir retrouver les articles dont j’avais besoin, les références,etc…. J’étais vraiment entré par ce biais dans l’ère du numérique et de ses  nouveaux usages. J’ai emmagaziné ainsi des années et des années d’”Equipe”, et en allant aux Jeux Olympiques d’Athènes par exemple en 2004,  je mesurais le chemin parcouru en songeant aux tonnes d’archives que j’emmenais quelques années plus tôt à Séoul ou à Lillehammer quand j’étais journaliste à La Croix.

Et puis un jour, tout s’est arrêté. L’Equipe a décidé de verrouiller la version PDF du journal,et de ne plus la mettre en trop en avant sur le site. Après l’avoir téléchargée, il fallait entrer un code pour pouvoir la consultée. Un détail? Sans doute. Sauf que du coup, Google ne pouvait plus y “entrer”, ne pouvait plus l’indexer, et moi je ne pouvais plus retrouver les informations que je recherchais dans ma collection. J’ai donc cessé de télécharger tous les jours l’Equipe. Puis peu à peu de l’acheter, puis de la lire….

Mardi, avec la nouvelle formule, je me suis donc précipité sur la nouvelle version… Et je n’ai pas été déçu. Les mesures de précaution n’ont pas dû suffir. J’avais vu en effet que des petits malins proposaient gratuitement chaque jolur sur les réseaux peer to peer le journal du jour avec des codes.
Alors l’Equipe a inventé un truc unique, exclusif, incroyable: le streaming de la presse écrite. Je m’explique: pour 1 € (précisons quand même qu’en kiosque il ne coûte que 0,95€) on peut lire en effet le journal du jour…. Maix c’est tout. Ni le télécharger, ni même l’imprimer!!!!! Non, juste le consulter, et on ne sait même pas bien pendant combien de temps, ce n’est pas indiqué. Pour 1 €, je n’ai donc pas même le droit de garder mon journal le temps que je veux, le lire quand je veux, le prêter, le découper, l’archiver, le retrouver dans des années….. C’est pas beau le progrès?

Olivier Zilbertin


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oz 2435 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte