Magazine

Au européenne, l'abstention c'est un vote pour Sarkozy.

Publié le 21 mai 2009 par Anakyne
Superno - Blogueur associé | Mardi 19 Mai 2009 à 16:31

Les élections européennes approchent et avec elles le spectre d' une abstention énorme. Pourtant, ne pas aller voter ne fera que donner du poids au godillots qui nous gouvernent.



Drapeau européen Drapeau européen

Camarades et amis qui voulez changer le monde, pouvez-vous rester indifférent à un discours comme celui-ci : « Concernant les agro-carburants, beaucoup les considèrent comme responsables de la crise alimentaire actuelle. Or c'est loin d'être le cas : ils ne représentent que 2% de la production agricole actuelle en Europe. (...) L'Europe doit rester dans la course pour maintenir sa recherche et développer l'agro-chimie. (...) Continuons donc à explorer les différentes pistes offertes, et maintenons une production très restreinte d'agro-carburants, destinée à la recherche sur la seconde génération. (...) Il nous faudra recourir à des variétés résistantes aux nouvelles donnes du changement climatique ainsi qu'à la raréfaction des ressources en eau. Pour cela, nous devons investir dans la recherche agronomique. Et, ne nous voilons pas la face, nous devrons réfléchir, de manière réaliste et responsable, à la question des OGM. »

Ces propos ineptes et scandaleux sont signés Joseph Daul, vice président de la FNSEA, président du groupe PPE au parlement européen, et tête de liste UMP pour la région Est. Un drôle de coco, tête de pont des productivistes, du lobby des OGM ou des agrocarburants. Vu le mode de scrutin, il sera de toute façon élu. Tout comme sera élue Rachida Dati, la sérieuse, compétente, modeste et motivée ministre de la justice.

Vous voulez qu'il y en ait combien, des comme eux ? Je pose la question autrement : ne serait-il pas souhaitable que face à ces ennemis de l'humanité, quelques députés européens se lèvent et fassent au moins connaître ces saloperies à l'opinion ?

C'est pourquoi, quand j'entends ici ou là : « pfff, j'ai pas envie d'y aller » ; ou alors « gnin gnin gnin, le parlement européen ne sert à rien » ; ou encore pfff ; « j'ai déjà voté contre le traité européen, on avait soi-disant gagné, et Sarkozy s'en fout et passe outre » ; ou enfin « grrr, les listes de la Vraie Gauche partent encore divisées, elles n'ont aucune chance », voire même « ha ha ha, je vais voter blanc, et ils seront bien attrapés », j'enrage ! Balivernes, billevesées, couilles en barre et coquecigrues !

C'est pourtant simple : si, comme on nous le prédit,  la moitié des électeurs ne vont pas voter, le vote de ceux qui iront compte double. Or chacun sait que les vieux, les punaises de bénitier, et en général les réacs de tout poil se font un devoir d'y aller (après la messe) pendant que les gauchistes ou les chômeurs vont à la pêche pour une des mauvaises raisons sus-exposées. Les premiers décident pour les seconds, et les seconds se farcissent le choix des premiers pendant cinq ans. Ce qui leur fournit d'ailleurs de bonnes raisons pour s'offusquer et  manifester pendant cinq ans...

Je me suis amusé à comparer les résultats d'une commune fictive qui aurait 200 inscrits, en reprenant grosso modo les résultats (probablement truqués) du dernier sondage en date, avec dans le premier cas 100 abstentionnistes et dans le second un de ces abstentionnistes qui se déciderait à voter pour le Front de Gauche (il fallait bien en choisir un, vous pouvez en mettre un autre si vous préférez).

On constate simplement que ne pas aller voter, c'est augmenter le pourcentage des autres, et notamment des trois formations libérales et croissancistes dominantes, l'UMP, le P"S" et le Modem.

J'ai déjà souligné que Sarkozy faisait tout pour laisser le scrutin dans l'ombre et comptait fortement sur l'actualité canno-rolangarresque pour l'y aider. La grippe porcino-mexicaine a dû combler tous ses désirs... Mais si en plus les gauchistes s'y mettent.... Voilà donc comment on se retrouve avec des idées ultralibérales monopolistiques.


Superno et touchatou
Superno et touchatou

Évidemment que le parlement européen ne sert pas à grand chose. Mais si on veut le changer, ou simplement dénoncer ce qui s'y passe, j'ai dans l'idée que ceux qui ont l'occasion d'y envoyer un Raoul Marc Jennar (tête de liste du NPA dans le Sud-Est, qui fut l'un des partisans du NON les plus acharnés) ou un José Bové (tête de liste Europe Ecologie dans le sud-ouest) ne perdront pas leur temps et feront une meilleure action que de laisser élire un Daul, une Dati ou simplement un godillot ordinaire qui ajoutera sans réfléchir sa voix pour valider les pires projets libéraux du PPE, en échange d'un salaire confortable et du titre de vedette de son canton.

Tous les « vieux » observateurs de la « Vraie Gauche » savent qu'on vote rarement « pour » quelqu'un (ou alors il fait 2%...). Mais on peut aussi voter « contre », ou alors « voter pour le moins pire ». Dans tous les cas, c'est préférable à laisser un vieux croûton sarkozyste voter à votre place.

Regardez bien parmi les listes de votre région : n'y en a-t-il pas un (ou une) qui aurait quelque chose pour lui (ou elle) ? Si jamais le 7 juin au soir on retrouve le fatal tiercé UMP-PS-UMP, comme le triste jour du Fouquet's, comme s'il ne s'était rien passé depuis 2 ans, comme si Sarkozy ou la « crise » financière n'avaient existé que dans un sale cauchemar, on pourra certes dire merci aux vieux croûtons sarkozystes... mais aussi et surtout aux abtensionnistes gauchistes!

Retrouvez le blog de Superno   


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anakyne 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte