Magazine Société

120° Recadrages et agaceries

Publié le 19 septembre 2007 par Jacques De Brethmas

.

A l’origine, le thème de ce blog était « Homophobie, la vie gay, les inégalités, tout ce qui agace ». Il est vrai qu’en matière d’agacerie, un certain petit Nicolas qui n’est malheureusement pas celui de Goscinny et Sempé, par son art consommé de la surenchère, de la périphrase creuse et du sophisme, a largement pris le devant sur les autres sujets de prédilection.

D’ailleurs, l’homme politique en tête des sondages de popularité, d’après l’enquète IFOP Paris-Match de septembre, ce n’est plus lui, mais… Delanoé !!

Soufflant avec une habileté consommée le chaud et le froid, Sarkozy, après avoir refusé le mariage gay et proposé des améliorations au PACS dont il fut jadis l’ennemi juré, vient de suggérer la pose d’une plaque commémorant la déportation des gays. Certes, c’était à faire. Dommage que les autres ne l’aient pas fait avant lui. Plus j’y pense, plus je me dis que la gauche, avant de toucher l’iceberg, lui aura déroulé le tapis.

Alors, refaisons un petit tour de notre programme avant de replonger dans l’enfer des agaceries.

Homophobie :

On pend toujours les homosexuels sur la place publique en Iran et on les décapite toujours en Arabie Saoudite et au Yémen. Mais depuis qu’ils ont découvert que la télévision passait les frontières jusqu’à être vue et contestée dans des pays infidèles, ils ne télévisent plus les exécutions. Elles existent toujours.

En Ouganda, on publie toujours dans la presse et sur internet les noms et adresses d’homosexuels ou supposés tels. L’affaire tourne à l’épuration politique, voire à la terreur.


La Turquie qui veut entrer dans l’Europe garde quinze militants LGBT en garde à vue depuis …15 jours en les accusant d’appartenir à « un groupe criminel »…

.

En Angleterre, les secrets sont bien gardés : la presse annonce à grand tam tam que le chef de l’église anglicane va marier ses pasteurs gays en secret. Chut, faut pas le dire ! A Singapour, on fait de l’humour : On a aboli les lois pénalisant la sodomie, mais seulement au bénéfice des hétéros. Les homos n’ont qu’à aller se faire enc…

Schwartzenegger a déclaré la guerre à la loi instaurant le mariage gay adoptée le 7 septembre par le Sénat de son état. Non mais qui c’est le patron ? Démocratquoi ? Qu’est ce que vous voulez dire, là ?

Le SIGL, un nouveau salon pour les gays , va remplacer le « Rainbow attitude » qui s’était terminé dans d’étranges histoires de gros sous. Heureux pédés va ! Vous allez enfin pouvoir à nouveau acheter trois fois son prix une baignoire « spéciale pédé », poser votre popotin endolori sur un canapé spécial homo, et décorer votre bonbonnière avec tout le mauvais goût qui sied à votre qualité. Il y aura la « voiture des pédés » (faudra la vendre aux autres, après… », la maison de Barbeau, les sucettes à la fraise à profil ergonomique, le carquois à cils pour les

soirs de bataille, les voyages de tantes sur des bateaux de tantes vers des plages de tantes dans des hôtels détente au personnel spécialement qualifié. Comment se déroule l’entretien d’embauche ? Une épreuve théorique et une épreuve pratique ? Le monde est à nouveau à nous, même si le nombre des pays où nous sommes les bienvenus tend à se restreindre…

La plainte pour attouchements conter le prêtre psychanalyste Tony Anatrella a été classée sans suite, nouvelle que je classerai sans commentaire, ce qui me semble pire que d'en parler. Pendant ce temps, l’église américaine paie 200 millions de dollars aux familles des enfants cajolés par ses prêtres pour tenter de tourner la page. En fait, il faudrait changer de livre, et même peut-être de bibliothèque…

Il y a des néo-nazis en Israël. Ils sont Israéliens d’origine russe, ont de 16 à 25 ans et se sont fait arrêter pour diverses agressions racistes et homophobes. Leur « clubhouse » étais décoré de croix gammées et de portraits de l’ignoble à la moustache carrée. Comme quoi ça peut arriver n’importe où…

La justice russe a enterré sans façons les uns après les autres tous les recours tentés à la suite de la Gay Pride de Moscou au cours de laquelle le service d’ordre a arrêté les manifestants et les photographes au lieu de s’en prendre à leurs agresseurs.

Les Italiens sont pragmatiques. En France , lorsqu’un lieu de drague devient le théâtre de partouzes trop tapageuses, on rase les buissons, on l’éclaire au néon, on envoie la police ou à défaut, on laisse faire les voyous. Les Italiens sont plus élégants : ils ont construit un mur pour ne pas voir les orgies qui se déroulent quotidiennement sur un certain parking d’autoroute proche de Brescia. Peut-être ont-ils eu peur qu’on y trouve des prêtres ? Il est vrai que pas loin de là, à Trévise, l’ancien maire et encore maire adjoint Giancarlo Gentilini à promis à ses ouailles « un nettoyage ethnique des pédés »… Un militant laïque, sans doute?

La malbaisance sévit aux USA : Larry Craig, sénateur républicain, a fait du pied à un flic sous la cloison des toilettes. ( Il n’y a pas de parkings d’autoroute là-bas ?) Il n’en faut pas plus pour briser une carrière dans un pays qui ne tolère pas que son président se fasse sucer, mais personne ne regrettera le départ de la scène politique d’un suppôt de l’homophobie. C’est le troisième de l’année qui démissionne pour la même raison du très homophobe parti républicain. Les repaires d’homophobes sont des nids de pédés refoulés.

Agaceries :

Robert Hossein, 80 ans aux prunes, vaillant producteur de Ben Hur, n’arrête pas son char : il se lance dans la version coliséenne du livre « n’ayez pas peur » qui raconte Jean Paul II comme si on y était. Il n’a pas peur, lui ! Pour annoncer son spectacle qui ouvre après demain au Palais des Sports dans une interview sur France-Info, il annonce avec objectivité : « Oui, je sais, il y a encore des gens qui ne croient pas… pas grave : je crois pour eux ».

Monsieur Hossein, une petite dérogation, s’il vous plait ?


Occupez vous plutôt de votre prochain spectacle :

http://bravepatrie.com/La-vie-de-Nicolas-Sarkozy-bientot

Alors, bien sûr, il y a le coup des régimes de retraites spéciaux. Sans doute fallait-il y faire quelque chose, les éléments qui ont présidé à leur élaboration datant du début du siècle dernier. Ce fut l’œuvre de la gauche et du Front Populaire pour répondre à la version du code du travail décrite par Zola. Symboliquement, ce n’était pas à la gauche de le défaire, le système ayant maintenant valeur de symbole. La droite est là dans son rôle de prédilection, mais je l’attends au pied du mur : Le régime de retraite des députés n’a certainement pas été conçu par le front populaire : vont-ils voter l’abrogation de leurs privilèges ? Une nouvelle nuit du 4 août ?

.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jacques De Brethmas 448 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine