Magazine France

UMP : après l’annonce, zizanie gouvernementale, comme d’hab’

Publié le 25 mai 2009 par Ps76

mam-darcos ps76 76 C’est une habitude. Vous envoyez un Ministre faire un effet d’annonce puis un autre corriger le tir, dire qu’on réflechit… L’impro, celle qui permet de détourner le regard de l’essentiel, au gouvernement, c’est comme une seconde nature…

Et qui s’y colle ? Michèle Alliot-Marie qui déclare - sans rire, comme d’habitude aussi… - que les mesures de Xavier Darcos doivent être précisées. De quoi parle-t-on ?

On parle de l’effet d’annonce du Ministre de l’Enseignement…  La Ministre de l’Intérieur trouvait l’idée de transformer les chefs d’établissements et inspecteurs d’académie en officiers de police judiciaire sympa au début.

Au début seulement, car maintenant, comme on envoit un pompier éteindre un incendie (ou par réaction épidermique interne ?), elle trouve ça maintenant «un peu compliqué» et précise même que (toute) “ mesures contre la violence à l’école doivent «être réalisables» …”

Autant dire “les déclarations farfelues de mon collègue visaient à détourner l’attention, c’est chose faite, on annule tout“.

Et de tout évidence (c’est la presse qui le dit), les “suggestions polémiques” de Darcos pour lutter contre la violence à l’école sont fustigées de toute part, à gauche (c’est normal), dans les milieux enseignants (c’est chaud), mais même au sein du gouvernement (ça devient une habitude ) !

C’est pourquoi, la Ministre a du exprimer un certain scepticisme et avouer qu’elle n’était pas convaincue par l’idée de son collègue.

Défendant les métiers de police dont elle a la charge, elle a même murmuré que le titre d’«Officiers de police judiciaire ou auxiliaires de police judiciaire ne sont pas des titres honorifiques, mais des compétences juridiques. Pour être OPJ ou APJ [qui ont compétence pour fouiller les cartables], il faut passer un concours, et être formé très sérieusement. Il faut être capable physiquement et psychologiquement de s’imposer sans violence», a-t-elle notamment rappelé.

Idem sur la création d’«une force mobile d’agents» intervenant «sur des missions de prévention et de contrôle» de la violence.

Alliot-Marie enfonce le clou : «On ne va pas installer des commissariats dans les écoles, ni morceler les forces de police pour créer une brigade spéciale pour chaque problème», s’est-elle agacée.

Et encore plus…

La Ministre de l’Intérieur a déclaré ne pas croire (…) «à une généralisation des portiques dans toutes les écoles même si ça peut être un outil de dissuasion dans certains établissements».

Les extrémistes de l’UMP, eux, veulent des portiques partout, des agents à l’intérieur des établissements etc… exemple Estrosi à Nice…

Né de tueries internes et fruit d’un hold-up à l’extrème, Sarkozy navigue à vue et gouverne à coups d’écarts !

Mots-clefs : APJ, après l'annonce, au sein du gouvernement, éteindre un incendie, chefs d'établissements, comme d'hab', déclarations farfelues de mon collègue, détourner le regard de l'essentiel, effet d'annonce, force mobile d'agents, généralisation des portiques, hold-up à l'extrème, la violence à l'école, le tangage, Michèle Alliot Marie, Ministre de l'Enseignement, Ministre de l'Intérieur, morceler les forces de police pour créer une brigade spéciale pour chaque problème, officiers de police judiciaire, Officiers de police judiciaire ou auxiliaires de police judiciaire, OPJ, scepticisme, suggestions polémiques, titres honorifiques, ump, UMP : après l'annonce, Xavier Darcos, zizanie gouvernementale

Blog 76 PS | rss


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte