Magazine

I say… HO HA for Cantona

Publié le 28 mai 2009 par Conansan

Looking for Eric
De Ken Loach
Avec Eric Cantona (lui-même), Steve Evets (Eric Bishop)

Résumé :
Postier à Manchester, Eric traverse une phase dépressive. Sa fille le dénigre, ses beaux-fils sont des délinquants et sa vie sentimentale est… inexistante.
D’après lui un seul homme peu lui venir en aide : le Roi Eric, meilleur joueur de foot d’Angleterre.

Sélectionné cette année en compétition à Cannes, le nouveau film de Ken Loach (It’ a free world, My name is Joe) n’aurait put se faire sans l’impulsion de… Eric Cantona.

Le réalisateur s’explique : «J’ai reçu un message me disant qu’Eric Cantona souhaitait entrer en contact avec moi. C’était il y a deux ou trois ans. Sans lui, ce film n’aurait jamais existé. Un producteur français, Pascal Caucheteux, s’était entretenu avec Rebecca O’Brien, la productrice, et avait suggéré que nous nous rencontrions, lui, Eric et nous. Nous connaissions évidemment Eric Cantona, l’homme public et le footballeur d’exception. Et eux savaient que Paul Laverty, le scénariste, et moi nous intéressions au football. Eric avait quelques idées, toutes très intéressantes, en particulier une histoire sur sa relation avec un fan. Paul et moi ne voyions pas comment nous pouvions faire fonctionner cela en termes de narration, de personnages et de développement, mais nous avons trouvé que c’était un domaine intéressant à explorer. Non seulement la joie et le plaisir du football et le rôle qu’il joue dans la vie des gens, mais aussi la notion de célébrité et la manière dont on construit la popularité de quelqu’un à travers la presse et la télévision. Dans l’esprit des gens, les célébrités ont quelque chose de surhumain. »
Et à Paul Laverty, le scénariste de préciser : «Nous nous sommes rencontrés pour parler d’un court traitement qu’Eric Cantona et ses frères avaient préparé pour la société de production française Why Not. Le sujet portait sur un vrai fan qui avait suivi Eric quand celui-ci avait été transféré de Leeds United à Manchester United, perdant au passage son travail, ses amis et sa famille. J’ai trouvé qu’il y avait là un certain potentiel mais en fin de compte, une fiction et la liberté qu’elle permettait, m’attiraient plus encore. Peut-être est-ce la terrible grippe dont je souffrais quand nous nous sommes rencontrés ce jour-là, mais à mesure que nous parlions, mon esprit s’est mis à dériver vers tous ces souvenirs, ces magnifiques buts qu’Eric avait marqués, ses flashs d’inspiration, son tempérament, son fameux coup de pied de karaté, la conférence de presse ” des sardines “, les chants de la foule, et puis surtout ce moment qui était resté gravé dans ma tête, ce but extraordinaire qu’il a marqué contre Sunderland. Il a tout de suite été clair pour moi comme pour Ken que la personnalité d’Eric, sur le terrain et en dehors, ouvrait un champ de possibilités absolument fascinantes. »

Le film sortira le 27 mai 2009-05-27

eric-2
eric-affiche


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Conansan 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte