Magazine France

Marielle de Sarnez, la confession d’Enghien

Publié le 28 mai 2009 par Soseki

Marielle de Sarnez, tête de liste du Mouvement Démocrate pour les élections européennes en Ile de France était le 28 mars en meeting à Enghien les Bains dans le Val d’Oise avec Yann Werlhing ancien secrétaire national des Verts. Avec Bernard Lehideux, elle a eu cette idée géniale  de rencontres croisées entre candidats de différentes grandes régions. On s’invite et on se rend l’invitation . Cela permet d’éviter que les meetings de campagne, dans une même circonscription, soient des copié-collé ennuyeux mais surtout aux sympahisants, militants et électeurs de découvrir la richesse humaine de ce nouveau Parti.  Enfin cela accrédite chez les Français l’idée d’une équipe nationale unie et compétente .  C’est ainsi que l’on a pu découvrir en Ile de France, chaque fois dans un département différent,  la jubilation oratoire et anticonformiste de Jean-François Kahn ;  le passion européenne de  Philippe Morillon (un des seuls députées européens français  sortants, non candidat à son renouvellement  mais en campagne, c’est ça aussi faire de la politique autrement) , l’extrême compétence de Sylvie Goulard , la maîtrise des dossiers économiques et sociaux de Robert Rochefort ou la fraîcheur simple, modeste et communicative de Yann Werlhing . A chaque fois Marielle de Sarnez a su mettre en valeur ces « guest stars » , s’effacer derrière elles  . Toujours un mot, un temps de parole,  pour les candidats a priori non éligibles . Toujours aussi, la mise en avant de Fadila Mehal , numéro trois qu’elle aimerait voir siéger et qui s’impose comme une candidate très populaire et éloquente  dans ces meetings.  Marielle fait aussi son job de tête de liste sans difficulté .  Elle répond  avec aisance et conviction  à des questions bigrement complexes sur la politique d’aide au développement en Afrique , les détails de la  politique agricole commune, les lois anti-trusts dans les medias , mais aussi le statut des expatriés , la Directive services et  ses incidences dans le bâtiment en Ile de France , la politique aéroportuaire européenne, les réfugiés climatiques j’en passe et des meilleures !

A Enghien , hier soir une question différente , plus personnelle, plus directe aussi,  lui a été posée par un électeur : « je voudrais savoir qui vous êtes, quelle est votre formation et votre parcours politique , car finalement on vous connaît mal » . Celle qui se confie assez peu en public  (à l’exception notable  de son livre « Féminin singulier » paru en 2008), a fait cette réponse que je paraphrase de mémoire (ce n’est donc pas un verbatim) «  Ma formation , c’est le bac . Je n’ai pas fait l’Ena . Comme tout le monde j’ai du bosser , j’ai élevé deux enfants (elle en parle peu mais a l’air assez fière de sa progéniture) . J’ai toujours aimé la politique, mon père était gaulliste, il y avait le portrait du Général à la maison, donc ça veut dire quelque chose pour moi  les convictions. En 1974, j’ai rencontré et intégré  l’équipe politique de Giscard . Ce fut une période heureuse. J’ai travaillé et milité pour Giscard, Raymond Barre, Simone Veil  . Dans les années 19 77-  78 , j’ai rencontré François Bayrou qui était dans l’équipe du Président de l’UDF, alors ,  Jean Lecanuet. Notre convergence politique n’a jamais cessé depuis. Ce que nous proposons,  nous voulions déjà le faire avec Giscard, rassembler deux français sur trois et dépasser le bipartisme dans lequel les Français ne se reconnaissent pas .  Ensemble avec François Bayrou, avec vous tous,  nous proposons et construisons une voie nouvelle, c’est finalement très simple.

Ces propos  en forme de  confession,  parenthèse personnelle dans une campagne menée tambour battant, valaient à eux seuls le déplacement à Enghien . Ils confortent  ceux  qui sont convaincus d’avoir fait le « bon choix » en participant à cette aventure du Mouvement Démocrate.

 

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Soseki 98 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines