Magazine Côté Femmes

Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa

Publié le 01 juin 2009 par Littlestylebox
Au cœur du passage du Grand Cerf dans le quartier Montorgueil, Yenling Wang a installé Zuwa, un petit espace peuplé de personnages attachants, de pochettes de princesse, de pinces à linge animaux, de sacs bonbons et de bijoux multicolores… Un véritable univers enchanté pour les grands enfants (et les autres !)
Yenling Wang m'a rencontré le temps d'un café pour nous faire partager son monde enchanté.
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa Que signifie le nom Zuwa ?
Zuwa est le nom du village où je suis née à Taiwan. J’y ai passé une très belle enfance. Plus grande, je suis retournée et j’ai été déçue de voir tous les changements qu’il y avait eu. Ce n’était plus comme avant. J’étais un peu triste. J’ai voulu faire revivre ces souvenirs, c’est pour cela que j’ai choisi ce nom.
Quel est ton univers ?
Depuis toute petite, j’ai eu beaucoup d’imagination. Je parlais avec mes jouets, je m’inventais des histoires. C’est cela qui me rend toujours heureuse et souriante. J’aime beaucoup rêver et je continue à le faire. Peut être que je ne suis pas normale (rire). Je crois que chaque personne est marquée par son enfance. J’ai voulu recréer cet espace dans mes créations, d’où ce côté très naïf…
Tu es née à Taiwan, comment en es tu venue à t’installer à Paris ?
A Taiwan, je travaillais comme styliste pour des créateurs. Je suis alors venue en France pour étudier la mode au studio Beslon. J’aime bien créer, je bricole des petits bijoux, de petits objets... Ensuite, j’ai des pris des photos de mes créations que j’ai envoyées pour participer à un salon. C’est comme cela que j’ai pu exposer au salon Première Classe en 2000. Mes premiers bijoux en métal ont tout de suite beaucoup plu. Au début, je voulais repartir à Taiwan mais j’ai finalement décidé de créer un atelier à Paris, que j’ai appelé l’atelier Joie. J’y dessinais mes produits que je faisais fabriquer à Taiwan pour mes clients. En 2007, j’ai ensuite ouvert cette boutique.
Tu fais maintenant des accessoires en plus des bijoux…
C’était une évolution naturelle. Après les bijoux, j’ai voulu faire des sacs du soir, un peu comme des sacs bijoux. Et puis on m’a demandé de faire des gros sacs. Mais j’aimerais bien un jour faire autre chose comme des vêtements ou de la décoration. Je crois qu’une styliste aime bien créer tout. Je pense toujours à créer autre chose.
Comment est ce que tu travailles tes créations ?
A partir d’un petit souvenir de mon enfance, je me raconte des histoires. Cela vient de ma tête. Je commence alors à poser des images : je dessine dans mon carnet ou je fais des petites poupées. Par exemple pour les sacs, ce sont des mini installations que je photographie puis que je fais imprimer sur de la toile.
Je travaille avec une usine à qui j’envoie mes dessins. Quand ils ne savent pas faire le patronage, je l’aide à le faire. Je fais des patrons pour les vêtements mais j’utilise cette technique aussi pour les sacs. Je discute beaucoup avec eux. Ils me disent toujours que c’est impossible de faire ça ou ça mais pour moi toujours c’est possible… Il faut juste trouver la bonne solution pour le réaliser.
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de ZuwaEst-ce qu’on retrouve dans tes créations des éléments spécifiques de Taiwan ?
Ce fais ce que j’aime… Je ne fais pas exprès de faire quelque chose d’asiatique ou d’original. Mais cette année, j’ai utilisé certaines matières qu’on utilise dans mon village. Mon père était pêcheur : il utilisait cette matière pour ses filets de pêche. J’ai trouvé une usine à Taiwan spécialement pour en faire des sacs.
Justement, tu fais fabriquer où ?
Je fais fabriquer à Taiwan. J’ai toujours eu un pied en France et un pied à Taiwan. Mais maintenant, j’y vais beaucoup moins souvent.
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de ZuwaQui est le personnage qui te sert de logo ?
C’est le bonhomme original de Zuwa. Au début, je voulais dessiner le visage des enfants du monde, un pour chaque continent : l’Asie, l’Afrique, l’Europe, l'Amérique… Forcément, celui que j’utilise le plus souvent, c’est l’Asie. Mais ce n’est pas mon préféré. Mon préféré, c’est Zuzu : j’aime beaucoup l’Afrique.
Est-ce que c’est facile d’être un créateur indépendant ?
Lorsqu’on fait une création comme ça, ce n’est vraiment pas pour gagner sa vie. On fait cela pour le futur. On se développe petit à petit. Avant, c’était peut être plus facile parce que je travaillais en parallèle pour des maisons de couture à Taiwan. Je créais des bijoux ou des sacs pour eux. Mais j’ai arrêté il y a 2 ans à la suite d’une mauvaise expérience avec une entreprise de Taiwan, qui voulait copier mes créations. Maintenant que je suis en France, c’est plus compliqué. Il faut se développer petit à petit …
Où est ce qu’on peut trouver tes produits ?
Dans ma boutique bien sûr mais aussi dans le monde entier (cf site). Maintenant que je suis en France, je commence aujourd’hui à me développer un peu plus en France.
Pourquoi avoir ouvert ta boutique au passage du Grand Cerf ?
C’est un très bel endroit où on trouve beaucoup de boutiques de créateurs. J’ai tout de suite voulu m’installer ici. Mais l’endroit n’est pas encore très connu. Je participe à l’organisation d’un festival les 12-13 juin avec des artistes, des danseurs, des groupes de musique. On l’a appelé Drôle de brame. C’est la première année que nous le faisons. Si cela marche bien, on continuera sur les saisons d’après. Ce sera une occasion de faire mieux connaitre ce passage !
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa
Le Festival Drôle de Brame est organisé du 12 au 13 juin au Passage du Grand Cerf. Il réunira expositions, performances, défilés, danse et concerts. A noter plus particulièrement, le groupe Taiwanais Easy Groove Live Band le vendredi 12 juin à 17h.
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de Zuwa
Entretien avec Yenling Wang, créatrice de ZuwaBoutique Zuwa
8, passage du grand cerf
75002 PARIS
Tel: 09 54 77 08 58
Site: www.zuwa.fr

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Littlestylebox 194 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte