Magazine

Contes de l'ordi sacré : la vengeance du caribou fou 22

Publié le 01 juin 2009 par Porky

StarLt%20best%20seller%20.jpg

EPISODE 22 : Où la Belle Monogramme prétend avoir une idée et où le Masque de fer se voit contraint de céder à plus fort que lui.

Assise sur le palier le plus loin possible du cercle rouge, Multimédia attendait ses compagnons. Le couple princier apparut le premier. Monogramme se laissa souplement glisser sur le sol et arrangea coiffure, cape et robe. Pendant ce temps, Logarithme, qui trouvait sa dernière affirmation de plus en plus juste, se demandait avec terreur s'il pourrait, un jour, respirer à nouveau normalement. Puis le caribou magique posa ses pattes sur le palier et fronça peu gracieusement le museau en découvrant leur vermillon ennemi qui se trémoussait de plus en plus frénétiquement. Marsupilania, en nage, s'effondra le plus dignement possible près du Prince Charmant et sortit son mouchoir pour s'éventer. Tous deux auraient bien voulu échanger leurs impressions sur leur montée, mais étant l'un et l'autre incapables de prononcer une parole, se contentaient de se regarder, d'ouvrir et de refermer la bouche, à l'instar de poissons asphyxiés. Myxomatose acheva l'ascension sur les genoux, non par esprit de contrition, mais parce que lui non plus n'avait plus suffisamment de bronches et de poumons pour inspirer et expirer l'air glacial qui circulait dans l'escalier.

 La Belle Monogramme, qui respirait tout à fait normalement et ne ressentait aucune fatigue, contemplait d'un œil peu amène le cercle rouge qui, lui semblait-il, ondulait dans sa direction d'une façon fort équivoque. « Cet étrange élément vermillon serait-il la proie de pulsions libidineuses à mon égard ? » dit-elle, intriguée et décontenancée. « C'est tout à fait possible, rétorqua le caribou magique. Comme il est l'émanation de mon frère, et vu que ce dernier est un obsédé sexuel qui saute sur tout ce qui bouge, comme, en outre, vous êtes, Princesse, extrêmement belle, il n'est pas insane d'imaginer que ce cercle rouge puisse avoir de coupables pensées vous concernant. » Puis s'étant entendu parler, il posa ses pattes sur son museau, et roula des yeux effarés. « Caribou magique, jamais je n'ai ouï dans votre bouche constructions syntaxiques aussi complexes, s'exclama Myxomatose entre deux halètements. Quelle grammaire avez-vous lu ? Comment êtes-vous parvenu à une maîtrise si parfaite de ce mécanisme si compliqué qu'est notre langue maternelle ? » « Oh mais arrête ! grinça Marsupilania. Tu saoules ! » « Cette façon de parler n'est pas normale, dit tout à coup Logarithme. Je subodore la présence du Masque de fer dans cet endroit et je pense que nous sommes quelque peu contaminés par sa façon de s'exprimer. » « Vous subodorez bien, Prince Charmant, répliqua le caribou magique. Je peux même préciser votre pensée quelque peu frustre et relativement superficielle : non seulement il n'est pas loin, mais encore il est tout proche. » « Non là, ça ne va plus du tout, s'insurgea Marsupilania. Que vous bavassiez comme lui, passe encore ! Mais que vous vous mettiez à émettre d'invraisemblables Lapalissades, non. »

« Bon alors, on fait quoi ? » intervint Multimédia que la contagion avait fort peu touchée et une fois de plus, elle eut, en un éclair, la charmante vision des crocs de ses compagnons. « Quelqu'un a-t-il eu la possibilité de penser pendant l'ascension ? demanda Marsupilania. Je vous le dis franchement, moi, niet. Je ne peux pas faire deux choses si compliquées à la fois. » Un regard à la ronde lui suffit pour comprendre l'étendue du désastre. « Je vois », dit-elle, prête à pleurer de dépit. Mais l'air assez content de soi que la Princesse de conte de fée s'était plaqué sur le visage lui redonna des forces. « Monogramme, quitte tout de suite cet air supérieur qui est sur ta figure ou explique-nous en l'origine ! » « J'ai une idée, dit la Belle Monogramme. Et même une très bonne idée. Qui ne pouvait germer que dans mon cerveau de Princesse. » « Oh là là ! gémit Myxomatose. On n'est pas rendu !... »

« Es-tu prêt ? demanda le caribou fou au Masque de fer après lui avoir libéré un poignet et lui avoir donné une feuille de papier et un stylo. Bien. Ecris : A la Belle Marsupilania que j'adore.... « Jamais ! s'écria le Masque de fer. Jamais je n'écrirai une telle chose ! Ce serait mentir ! Je ne l'ai vue qu'une fois et je ne sais même plus à quoi elle ressemble ! » « Ecris et t'occupe pas de savoir si c'est plausible ou non ! » rétorqua le caribou fou. « Jamais ! gronda le Masque de fer. Je veux bien déposer mes hommages aux pieds de cette gente dame, là n'est pas le problème. Mais écrire que je l'adore, non et non ! » « Il ne peut pas, effectivement, ô mon maître, intervint Gudule en s'approchant. C'est moi qu'il aime. » « Va voir là-bas si j'y suis ! » répliqua le Masque de fer et de sa main libre, il expédia la sorcière à l'autre bout du laboratoire maudit et elle s'assomma contre le mur.

« Je regrette que tu sois mon ennemi, dit le caribou fou. Tu m'as rendu un sacré service en la dégommant. Mais il n'empêche que tu vas écrire ce que je te dicte, et ce sans broncher. » « Tu peux courir vite, et loin, et longtemps ! » assura le Penseur masqué. Le caribou fou eut un ricanement abominable et tendit la patte vers un recoin de la pièce. « Regarde ce qu'il y a, là-bas. Ta mobylette chérie ; tu vois la sacoche qui pend à son guidon ? Elle ne te dit rien ? » « Ma mobylette ! brama le Masque de fer. Pourquoi l'as-tu kidnappée ? Ma sacoche contenant mes Mémoires ! Ma Grande Œuvre ! » « Ecris, ou je brûle un par un devant toi les feuillets de ton Œuvre ! » Le Masque de fer poussa un long gémissement. « Tu ne ferais pas ça ? sanglota-t-il. Tu ne priverais pas le monde, le passé, le présent, l'avenir et la postérité du fruit de mes efforts ? » « Je vais me gêner », dit le caribou fou et il sortit un briquet de nulle part. « Alors ? » demanda-t-il en approchant la flamme du visage de son prisonnier.

Le Masque de fer eut un hoquet, puis d'une voix brisée : « C'est bon, tu as gagné. Dicte, animal maudit ! » « Et bien voilà, on devient raisonnable, à ce que je vois, murmura le caribou fou en rangeant son briquet dans le néant. Parfait. Reprenons donc : A la Belle Marsupilania que j'adore... »

(Ce caribou fou est ignoble : un chantage aussi immonde !... Mais visiblement, ça marche... Et le piège se tend ! Nos amis vont-il y tomber ? Et l'idée de la Belle Monogramme ? Est-elle vraiment géniale ou bien n'est-ce qu'une vantardise de plus ?... A voir de plus près quand on aura le temps.)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Porky 76 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog