Magazine Culture

Une Oeil sur la planète : Italie, la grande débrouille ?

Publié le 01 juin 2009 par Lutin
Une Oeil sur la planète : Italie, la grande débrouille ?

En seconde partie de soirée, France 2 proposera ce soir un nouveau numéro du magazine « Un œil sur la planète ». Le thème abordé ce soir sera « L’Italie, la grande débrouille ? ».

Avec le tremblement de terre de l’Aquila, l’Italie a fait la Une des médias français au mois d’avril. Ce n’est pas si courant. Il fallait un drame de cette importance pour que nos regards se tournent vers la Péninsule. Ce pays, les Français l’adorent et pour cause, 10 % d’entre nous sont d’ascendance italienne, mais nous avons du mal à le prendre au sérieux. Charmeurs, exubérants, indisciplinés, un rien fanfarons, les Italiens nous font sourire, sauf quand ils nous battent au football...
Instabilité politique chronique, perte de compétitivité économique, depuis dix ans, l’Italie est le boulet de l’Europe. Beaucoup de Français considèrent Silvio Berlusconi au mieux comme un bouffon, au pire comme un escroc. Et puis bien sûr, il y a l’ombre de la mafia…
C’est une vision très parcellaire de la réalité. On oublie un peu vite que l’Italie est encore la 7e puissance économique mondiale, un partenaire essentiel pour la France. Un pays qui n’a rien à nous envier pour l’histoire, la culture, le patrimoine, la cuisine ou la mode et qui nous dame le pion sur bien des marchés étrangers. En dehors de l’Union européenne, l’Italie exporte souvent plus que nous, même pour les vins et les fromages, malgré des infrastructures déficientes, l’énergie la plus chère d’Europe, une administration peu efficace. Alors, comment font-ils ? Y a-t-il encore un "miracle italien" ou doit-on désormais évoquer son déclin ?

Italie : la grande débrouille ? c’est le 25e numéro d’Un œil sur la planète

L’insubmersible ? Philippe Visseyrias et Karine Guillaumain.
Depuis l’aventure de la Cinq, le plus connu des Italiens en France est Silvio Berlusconi, souvent moqué chez nous pour son usage de la chirurgie esthétique, ses blagues douteuses ou ses casseroles judiciaires. A 73 ans, Silvio Berlusconi est pourtant de nouveau Premier ministre de l’Italie. Pour la 3e fois. Et malgré la crise économique, sa popularité ne se dément pas dans son pays, où il a écrasé la gauche et vient d’unifier la droite. Quel est donc le secret de cette longévité politique exceptionnelle ?

Petits arrangements en famille Karine Comazzi et Didier Dahan. Entre le nord et le sud de l’Italie, il y a 40 % de différence de pouvoir d’achat. Quand l’Etat ne remplit pas son rôle et que la crise est là, en Campanie, la famille est le premier amortisseur social. A 30 ans, certains Italiens habitent encore chez leurs parents et pour faire bouillir la marmite, on se débrouille, on s’arrange... Combines, travail au noir avec toujours la présence de la Camorra. Pour les rêves d’avenir, on repassera.
Made in Italy ?
Frédéric Crotta et Frank Brisset.
L’Italie a une production industrielle supérieure à celle de la France, avec plus de quatre millions d’entreprises, situées principalement dans le nord de la Péninsule, l’une des régions les plus riches d’Europe. Le succès du "made in Italy" repose sur la création, l’innovation, le design. Mais aussi sur une délocalisation de la production. Enquête sur un label de moins en moins italien.
La loi du shérif ?
Dorothée Cochard et Frédéric Bohn.
En l’espace de deux décennies, de pays d’émigration, l’Italie est devenue un pays d’immigration. Une mutation majeure visible dans les grandes villes comme dans les zones rurales. Un changement profond qui provoque des tensions, encore plus en temps de crise économique. Les nouveaux arrivants sont souvent associés à la criminalité et à la délinquance. Un parti ouvertement xénophobe comme la Ligue du Nord compte aujourd’hui quatre ministres dans le gouvernement Berlusconi. Certains maires se comportent désormais comme des shérifs pour faire régner l’ordre…

Source : France 2

Retrouvez toutes les news sur vos émissions préférées sur notre site :  Tele-News.org

Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par Albrto Gotti
posté le 02 juin à 15:50
Signaler un abus

Si les Français aiment l'Italie, ce n'est heureusement pas du tout réciproque.

Les Italiens n'aiment ni la France ni les Français.

A propos de l’auteur


Lutin 459 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte