Magazine France

Fais-moi l’Europe !

Publié le 01 juin 2009 par Soseki

Le titre correspond à une affiche pour une campagne électorale européenne de l’UDF ou, peut être, étions-nous déjà devenus Force Démocrate. Je ne me souviens plus…
Ce qui est amusant, c’est que ce slogan est récupéré par le Parti Socialiste aujourd’hui… quel sens de la créativité ! Bien à l’image de ce parti qui se limite à voler chez les autres quelqu’alibi pour exister.
« Fais-moi l’Europe ! », cela signifie que c’est par l’action que l’Europe se fait, comme l’avion reste dans les airs par la poussée de ses réacteurs. Mais cela signifie aussi qu’il faut être à plusieurs pour que l’Europe se fasse.
Action et partenariat sont les moteurs de l’Europe. Sans eux, pas de poussée, pas d’action féconde.

Imaginons la France sans l’Union européenne : des taxes pour tous les produits importés, donc une augmentation du coût de la vie, des difficultés systématiques pour nos exportations, donc une baisse de nos exportations et ainsi nombre d’entreprises qui disparaîtraient et ainsi d’emplois. Baisse des échanges, difficultés pour circuler, limitation de la circulation des savoirs, isolement de la France dans le monde, devenue seule pour défendre ses intérêts… Est-ce cette régression pétainiste que nous voulons ?
Est-ce que nous ne sommes plus capables de « faire l’Europe « ? Serions-nous ces vieux pays européens dont s’amusait l’Amérique de Bush, trop fatigués pour « faire », devenus stériles ? Est-ce cela que nous devons dire à nos jeunesses, être vieilles avant que d’être ?

En fait, ne manquons-nous pas d’Europe ?
Les entreprises qui délocalisent, la perte de nos industries, notre dépendance à l’égard des manufactures asiatiques, nos retards technologiques : n’est-ce pas un manque de politique économique européenne (et ainsi de recherche européenne, soit d’une « Intelligence Economique européenne) ?
L’histoire ridicule du plombier Polonais, la concurrence entre coûts salariaux, la crainte d’amoindrissement voire de disparition de droits sociaux : ne s’agit-il pas d’absence de droits sociaux européens ?
La mise en concurrence des Etats européens par les entreprises hors européenne : n’est-ce pas la traduction d’absence d’une cohésion fiscale européenne ?
Le poids de l’Amérique au Proche-Orient, le terrorisme, la dépendance énergétique à l’égard de pays arabes ou de la Russie : n’est-ce pas la conséquence de l’égoïsme et égocentrisme des Etats européens, donc l’absence d’une diplomatie, d’une géopolitique européenne ?
L’OTAN, en être ou pas, suivre les décisions américaines, « dépendre » : cela n’exprime t-il pas l’absence d’une Défense européenne, donc d’une réelle armée européenne et ainsi d’une industrie militaire cohérente européenne ?
La peurs des immigrés, la course vers les « identités nationales », le regret de l’affaiblissement de nos puissances et ainsi la nostalgie d’arrière garde des velléitaires : n’est-ce pas la conséquence de l’absence d’une « politique européenne » ?

Bref, croyez-vous que ce soit à cause de l’Union européenne que nos « chers vieux pays » régressent, ou à l’inverse, l’égocentrisme de gouvernants des Etats européens qui empêchent l’Europe d’avancer, et en plus ont la lâcheté de rendre ce qu’ils affaiblissent responsable de l’affaiblissement ? Quel cynisme…

Vous avez les représentants de ces cyniques en France : UMP et PS.
L’UMP ne propose aucune amélioration de l’Europe : limiter l’Europe au maintient d’un marché européen façon « néolibéral », c’est tout… Ils se retrouvent au Parlement européen avec les conservateurs des autres Etats pour protéger leurs rentes. Voyez-leurs candidats, exfiltrés du gouvernement façon R. Dati, d’autres payés pour leurs bons services par un siège à Bruxelles (où ils n’iront pas)… Avec eux, pas de doutes, l’Europe avancera et les Français y seront bien représentés !

Et les socialistes… leurs guerres internes, l’absence permanente d’une politique cohérente et responsable, leur posture du ministère de la parole, leurs hésitations entre leur envie d’extrême-gauche d’adolescents mal finis et l’utilisation du MoDem vassalisé ! Amusant de voir ces inutiles s’imaginer avoir le pouvoir sur les électeurs du MoDem, leur intimant l’ordre de les suivre, de s’assujettir, leur interdisant d’avoir des leaders indépendants pouvant menacer leurs propres ambitions électorales… Mais bien sûr, seul François Bayrou en a : S. Royal, DSK, F. Hollande, L. Fabius, B. Hamon, etc, etc, etc… n’ont aucune ambition politique et apportent beaucoup à nos concitoyens…
L’extrême gauche, c’est le viagra des dirigeants socialistes, le MoDem, le miroir dans lequel ils voient le reflet de leur sénilité… Voilà pourquoi il leur faut casser le miroir !
9/10 PS et UMP votent pareillement au Parlement européen : cela vous donne t-il confiance en eux ?
Ce que n’ont pas compris les dirigeants socialistes, c’est combien ils sont devenus inutiles pour les Français : ils sont incapables d’incarner leurs vies, eux qui pensent d’abord à protéger l’intérêt de quelques catégories protégées de ce que les Français subissent, eux, chaque jour… Le PS est incapable de proposer une politique sûre et responsable, parce qu’ils sont éloignés des enjeux de la vie réelle. Leur choix de l’imposture du mot les a décrédibilisé.
L’instrumentalisation par les socialistes du référendum sur la Constitution européenne, qui apportait justement socle sociale pour les travailleurs européens et cohésion politique européenne : l’échec de ce référendum à cause de leurs intérêts internes d’ambitions politicardes (en plus stériles) a définitivement décridibilisé les socialistes sur la question européenne.
Car en fait, voilà ce qui explique la nécessaire régression du Parti Socialiste : les leaders socialistes ne sont plus crédibles !

Mettre en place une politique économique, industrielle, européenne, l’harmonisation fiscale, fonder un socle de droits sociaux, construire une Défense européenne et une diplomatie avec des moyens propres : voilà ce dont ont besoin les peuples européens ! Emplois, amélioration des revenus, élévation des savoirs, protection de notre environnement, enrichissement de nos cultures : voici le sens de la  vitalité.
La régression nationale façon pétainiste, voilà le chemin pour une vieille Europe se destinant à l’asile…

Pour mettre en place cette politique européenne, incarner le modèle Démocrate de la civilisation européenne : seuls les Démocrates en sont capables !
Quand vous irez voter, pensez à choisir les originaux…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Soseki 98 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines