Magazine

Facebook Tunisie: enlevements des enfants la responsable de la rumeur sera jugée

Publié le 01 juin 2009 par Safouan32
Facebook Tunisie: enlevements des enfants la responsable de la rumeur sera jugée

Tout le monde se rappelle dernièrement les rumeurs selon lesquelles des enlèvements d'enfants auraient eu lieu dans un quartier huppé de la Cité Olympique à Tunis.
La police, après des investigations très poussées, vient de procéder à l'arrestation de la personne à l'origine de ces rumeurs.
Il s'agit d'une professeur universitaire qui par le « Facebook », ce moyen de communication sur Internet, a diffusé sur la toile le texte suivant : « enlèvement de 5 enfants dans un jardin d'enfants à la cité olympique par des gens cagoulés dans une voiture noire et ces gens font partie d'une bande internationale spécialisée dans le trafic d'organes».
Cette communication sur le web a pris une telle ampleur qu'un vent de panique a soufflé au sein de plusieurs familles qui ont pris au sérieux ce message.
Même les autorités sont montées au créneau, et le ministre de l'Intérieur dans une conférence de Presse, a démenti l'existence de tels actes.
Après l'arrestation de l'auteur de ces rumeurs, le procureur de la République a ordonné l'ouverture d'une enquête qui a abouti à l'inculpation de l'interessée.
Il ressort d'après les premiers éléments de l'enquête, que l'inculpée professeur d'université de langue française et faisant partie d'une ONG tunisienne, aurait retransmis le message telle qu'elle l'a reçue sur son facebook, et sans vérifier la véracité du contenu de ce message ignorant qu'une telle manipulation allait avoir d'aussi graves perturbations au sein des familles tunisiennes.
Elle fut inculpée de diffusion de fausses rumeurs portant atteinte à l'ordre public.
Elle comparaitra le 6 juin devant la chambre criminelle du tribunal de première instance pour répondre de son acte.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Safouan32 192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte