Magazine Côté Femmes

Faire bonne impression, ça compte (même à la maternelle!)

Publié le 01 juin 2009 par Lesimparfaites
Faire bonne impression, ça compte (même à la maternelle!)Momo a une fillette dans sa classe qui, comment dire, a un problème de look. Sa coupe de cheveux (inexistante?), ses chaussures (surusées), ses vêtements (délavés et redélavés aux couleurs des années 80), tout contribue à la rendre fade, moche, moins intéressante.
Bref, elle a l'air d'une pauvre fille et cela semble avoir affecté sa personnalité. Et chaque fois que je la croise, je me dis qu'il faudrait l'inscrire à une émission de métamorphose avant qu'il ne soit trop tard.
Parce qu'à la maternelle, la première impression compte déjà. Pour se faire des amis, établir son leadership, attirer les autres à soi, il n'y a pas d'âge! Et la première année en milieu scolaire est déterminante pour bâtir l'estime de soi.
Je ne dis pas qu'il faut habiller ses enfants en vêtements griffés pour aller à l'école, mais je crois que les guénilles n'ont pas leur place ailleurs qu'au parc ou dans un champ de bouette. Et ce, particulièrement quand l'enfant n'est pas gâté par la vie. Quand le p'tit n'est pas cute, les parents devraient faire un effort supplémentaire pour le fagoter comme il faut, question d'améliorer son coefficient socio-émotionnel.
Même si on est parents, ça ne fait pas si longtemps qu'on a quitté les bancs d'école. On se rappelle tous de la moche de l'école ou du «reject» de service! Que faisaient leurs parents pendant qu'ils étaient la risée de la classe? Ils ne se rendaient pas compte que leur enfant n'avait pas d'amis? Étaient-ils aussi inadaptés socialement qu'eux ou n'étaient-ils qu'indifférents au sort de leur enfant en dehors du foyer familial?
Et ce n'est pas une question de budget! On trouve de beaux vêtements présentables dans les bazars, les ventes de garage, les friperies et même chez Loblaws! Quand on veut, on peut! Et moi, je l'avoue, je veux plus pour mes enfants que pour moi-même!
C'est pourquoi j'ai eu un choc à la dernière rencontre de parents de l'école. Je m'attendais naturellement à ce que les parents de la fillette en question soient du même acabit... alors quelle ne fut pas ma surprise de faire la connaissance d'une maman chic en tailleur et d'un papa avec un Blackberry greffé à la main! J'en suis restée abasourdie, choquée, éberluée, si bien que je n'ai pas su quoi leur dire. J'en revenais juste pas! Comment peuvent-ils oser habiller leur fille en guénilles pour aller à l'école alors qu'eux se payent la totale? Deux poids, deux mesures?! Jamais je ne pourrais mettre un habit de neige vert menthe et rose fluo (qu'elle a sans doute hérité d'une cousine maintenant âgée de 12 ans) à mes filles et m'acheter un manteau Kanuk! In-con-ce-va-ble!
«Ben là, c'est juste des enfants!» me répondraient-ils.
Justement! Et ils ont tout à gagner à faire bonne impression et se sentir bien dans leur peau partout où ils mettront les pieds!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lesimparfaites 61677 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine