Magazine Rugby

Pourquoi je vote Perpignan

Publié le 01 juin 2009 par Pierre Salviac

Le championnat de France entre dans sa derniטre ligne droite. Le moment est venu de pronostiquer le vainqueur du Bouclier de Brennus.

Pronostiquer c’est choisir. Je n’ai aucune raison d’יliminer Clermont qui pratique le meilleur rugby en cette fin de saison. Mais je fais le choix de Perpignan. Pourquoi ?

Parce que me semble-t-il c’est le club qui a le mieux nיgociי le virage du professionnalisme sans perdre son identitי rיgionale.

Quand en 95 le rugby est passי professionnel Perpignan - petite ville frontaliטre sans grosse industrie, plutפt limitיe א mettre ses יconomie dans des chaussettes que dans des bas de laine - n’avait pas davantage de chance de survivre au professionnalisme que ses voisins Narbonne et Bיziers.

Mais Perpignan a eu la chance de tomber sur un visionnaire, le Prיsident Dagrenat. Il n’a pas tergiversי au moment de faire passer l’USAP d’un systטme amateur au format professionnel. Issu du monde de la grande distribution il a gיrי le club comme une entreprise. Il s’est fait beaucoup d’ennemis parce qu’il ne n’est pas prיoccupי de plaire. Rיsultat de sa politique ambitieuse : l’USAP est devenu un club rיfיrence.

Marcel Dagrenat s’est fait virer parce qu’il ne voulait pas s’embarrasser de compromis. Son successeurs Paul Goze יtait le mieux placי pour "assurer" l’hיritage et garder le cap.

Dans un excellent article publiי jeudi 28 mai par le journal l’Equipe on lit que l’USAP, qui a gagnי cette annיe le Top 14, pourrait composer un XV avec des joueurs issus de son centre de formation et/ou formיs par des clubs du dיpartement :

Porical (Entente de la Tךt) - Plantי (Elne), Marty (Canet-Saint Marie), Manas (Corneilla-del-Vercol), Sid (Rivesaltes) - (o) Mיlי (USAP), (m) Cazenave (USAP) - Perez (Cant-Saint Marie), Parent (Villelongue-de-la-Salanque), Guiry (Millas) - Vilaceca (Cיret), Olibeau (Elne) - Mas (Argelטs sur mer), Guirado (Arles-sur-Tech), Schuster (La Cפte Vermeille)

Bien entendu tous ces joueurs ne feront pas carriטre en יquipe premiטre de Perpignan. Mais cette annיe huit pensionnaires du centre de formation du club ont portי les couleurs de l’USAP en Top 14 : les talonneurs Gיli et Casals, l’arriטre Michel, l’ouvreur Coll, le demi de mךlיe Cazenave, le pilier gauche Aligier, le troisiטme ligne centre Parent, le troisiטme ligne Guiry.

L’une des raisons du succטs de Perpignan cette annיe repose sur la stabilitי de son effectif. Seulement trois recrutements : le retour au "pays" de l’ailier Sid, Mermoz en provenance de Toulouse et Carter l’ouvreur des All Blacks.

Le seul יchec, si on peut parler d’יchec, est le recrutement de Carter achetי 700 000 Euros pour 7 mois. Certes, sa venue a crיer un buzz mיdiatique mais il a si peu jouי que l’on peut יmettre des doutes sur la valeur ajoutיe de sa venue א Perpignan.

Pour tous les motifs exposיs dans cet article je porte de l’intיrךt א la politique de Perpignan qui s’est payי un stade א la mesure de ses ambitions nationales et qui disposera du stade olympique de Barcelone pour ses ambitions europיennes.

J’ai aussi beaucoup de considיration pour l’encadrement technique de Perpignan. En particulier pour Brunel. Quand l’יquipe de France a rיalisי de bons rיsultats sous l’טre Laporte il יtait l’artisan de ces succיs par c’est "The Door" qui prenait la lumiטre, sans jamais renvoyer l’ascenseur א Brunel qui le mיritait tant. J’espטre que l’USAP lui reconnaמtra les mיrites que la bande א Lapasset ne lui a pas accordיes.

Voilא, pour toutes ces raisons je vote Perpignan pour le titre de champion de France cette saison.

Dans un autre article en cours de semaine je vous dirai ce que je pense de Clermont.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre Salviac 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines