Magazine Assurances

Peut-être une nouvelle vie pour le gisement de gaz de Lacq

Publié le 02 juin 2009 par Aurélia Denoual

Le groupe pétrolier Total vient de recevoir l’autorisation de lancer un projet pilote de captage et de stockage géologique de CO2 à Lac, à une trentaine de kilomètres de Pau dans un ancien gisement de gaz naturel situé à 4 000 mètres de profondeur.

Ce gisement a été découvert au début des années cinquante par la Société Nationale des Pétroles d’Aquitaine, la SNPA, situé en dessous d’un petit gisement de pétrole et a été mis en exploitation à partir de 1958, malgré d’importants problèmes techniques, liés à la présence d’hydrogène sulfureux , un gaz toxique et corrosif.

Le gisement de Lacq a produit, en période de croisière 20 millions de m3 de méthane/jour, à une époque où la France manquait cruellement d’énergie, dont la SNP a extrait des centaines de milliers de tonnes de soufre, exportées dans le monde entier et de créer sur place une industrie pétrochimique axées sur les matières plastiques.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog