Magazine Politique

Dimanche 7 juin, élections Européennes

Publié le 02 juin 2009 par Pierre-Alain Dorange
Dimanche 7 juin, élections Européennes Après des débuts hésitants, tout les partis sont enfin en campagne, bien que timide pour la plupart.
Depuis le week-end dernier les listes sont déposées, closes et officielles. Dans la région Ouest (Bretagne, Poitou-Charente, et Pays de Loire) nous avons 20 listes en présence (voir listes plus bas).
Les grands médias nous prédisent une abstention record, il ne tient qu'à vous de les faire mentir.
Pour réussir votre vote, je vous propose quelques conseils et outils :
  • Le vote a lieu sur 1 seul tour : le dimanche 7 juin, les bureaux de votes fermeront plus tôt que d'habitude, le plus souvent vers 18h00 : votez tôt.
  • Vous trouverez la liste de tous les candidats un peu plus bas, avec un lien sur le programme de chaque liste ou à défaut le site internet de campagne
  • Si vous comptez voter pour une petite liste, prévoyez de télécharger votre bulletin depuis le site de campagne et de l'imprimer : les bureaux de vote n'uront pas tout les bulletins.
  • Plusieurs instituts proposent de tester notre vote, à partir de 10 à 20 questions, ces tests vous placent sur l'échiquier politique européen et vous indiquent le ou les partis les plus proches de vos opinions. Ce n'est pas une façon de décider mais c'est amusant et parfois surprenant. Il s'agit de test élaborés par des politologues ou étudiants dans le domaine.
    Testez votre vote (s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre) :
Les chantiers de nos députés : 2009 - 2014
La prochaine mandature sera importante pour l'Europe, donc pour nous tous. Les futurs députés ont déjà des chantiers en préparation sur lesquels il devront plancher rapidement :
  • Les Services d'Intérêt Général (SIG), la commission proposera une directive-cadre pour les SIG. L'Europe refuse toujours de reconnaître la notion de Services Publics (égalité d'accès, continuité, , péréquation et solidarité) et continue a lui préférer la notion plus vague et moins forte de SIG qui met en avant l'ouverture aux marchés et à la concurrence comme un moyen d'améliorer ces services. Nous transformant ainsi d"usager en consommateur. C'est un des enjeux majeurs qui attend nos députés.
  • La nouvelle PAC (politique agricole commune) qui devra entrer en service en 2013 et au delà les moyens financiers de l'Europe pour après 2013.
  • La régulation financière, la commission européenne devrait présenter aux députés de nouvelles propositions législatives
  • Environnement et changement climatique, l'Europe participera aux négociations pour un accord climatique post-Kyoto. L'objectif sera de porter en avant des contraintes fortes. Le premier rendez-vous est en décembre 2009 à Copenhague.
  • Politique alimentaire, OGM, nanotechnologies, étiquetage nutritionnel voilà des enjeux forts pour demain. Signalons que la France est en train d'autoriser l'apposition de la mention "Sans OGM" sur les produits alimentaires qui n'en contiennent pas (c'est interdit pour le moment), c'est un événement !
Mandature 2004-2009 : députés sortants et classements
Les classements des députés est un exercice à la mode, depuis quelques temps plusieurs sites internet ou médias proposent des classements d'assiduités ou d'activité de nos députés européens et nationaux.
Ces classements sont élaborés à partir des données officielles que l'on trouve sur le site internet de l'assemblée. Ainsi pour le parlement européen, on trouve pour chaque député, les listes complètes des commissions auxquels il (ou elle) participe, les questions orales posées, les propositions, les rapports auxquels il participe, les avis en commission, les interventions dans l'hémicycle, les extraits du carnet de présence (dont la signature n'est pas obligatoire)...
Le dernier en date et très complet Parlorama, a été pris dans une tempête médiatique lorsqu'il a ouvert en avril dernier. Sous la pression juridique d'élus européens, le site a du fermer quelques jours après sa mise en ligne. Mais il est désormais réouvert et accessible à tous. Il se contente seulement d'agréger et de mettre en forme les données publiques. En reprenant tout ces classements ainsi que les données officielles, j'abouti, pour les députés de la région Ouest, au classement personnel qui suit (du pire au meilleur, sur fond de couleur ceux qui se représentent). Du pire au meilleur :

  Activités
(sur 10) Responsabilités
(sur 10) Présence
(sur 10) Total
(sur 10)

Philippe de Villiers MPF 1 3 5 2,5

Bernard Poignant PS 4 1 9 4,7

Stéphane Le Foll PS 2 2 8 5,0

Roselyne Lefrançois PS 2 2 9 5,5

Elisabeth Morin UMP 2 1 9 5,6

Ambroise Guellec UMP 2 2 9 5,9

Bernadette Vergnaud PS 3 2 9 6,4

Yannick Vaugrenaud PS 3 2 10 6,7

Marie-Hélène Aubert Les Verts 9 3 9 8,5

Philippe Morillon Modem 8 8 9 9,3


Amusons-nous avec les sondages
Dernier sondage national TNS Sofres du 28/05, voir un historique des sondages sur wikipédia.
En ce basant sur le mode de scrutin et en extrapolant sur notre région, j'indique en 3ème colonne le nombre de députés probables. Attention toutefois il ne s'agit que de sondages et nationaux, ils ne reflètent que très partiellement les réalités politiques de nos régions :

  CSA
24/05 TNS Sofres
28/05 Élus potentiels
dans la région OUEST

UMP & alliés 25,0 % 26,0 % 3

PS 21,0 % 20,0 % 2

MoDem 13,0 % 13,0 % 2

Europe Ecologie 9,0 % 11,0 % 1

Front de gauche 6,0 % 7,0% 1 ou 0

Front National 8,0 % 6,0 % 1 ou 0

NPA 6,0% 6,0 % 0

MPF 6,0 % 4,5 % 0

LO 2,0 % 2,5 % 0

Autres

4,0 % 2,5 % 0


A noter pour la région
:
  • L'UMP présente une seule députée sortante (Elisabeth Morin), le PS 4 députés sortants, mais 2 seulement éligibles (Bernadette Vergnaud et Stéphane Le Foll).
  • Philippe De Villiers (MPF) risque d'être a nouveau élu dans la région, c'est son "fief" avec des scores généralement écrasants en vendée.
  • Le FN fait des scores généralement plus faibles dans l'Ouest que la moyenne générale
  • La Gauche fait régulièrement de meilleures scores dans l'Ouest que la moyenne nationale
Logiquement le PS devrait être le grand perdant de ces élections, partant avec 4 députés dans l'Ouest il ne risque de lui en rester que 2 à l'issue du scrutin, à moins de faire un bien meilleur score que prévu nationalement et surtout d'une chute du Modem dans la région. Localement la dernière place pourrait échoir au Front de Gauche ou au NPA. Philippe de Villiers pourrait aussi ravir la dernière place à la gauche anti-capitaliste, fort de son ancrage en Vendée.

Listes candidates dans la région Ouest (consultez les listes complètes officielles sur le site du ministère)
Pour chaque liste, le lien vous emmène directement sur le programme pour les européennes, j'indique aussi la tête de liste et pour les listes qui peuvent avoir plusieurs élus les 3 premiers.

  1. Liste Lutte Ouvrière (LO) : Mme Valérie HAMON
  2. Liste d'union pour une autre Europe (MPF, CPNT et Libertas) : M. Philippe DE VILLIERS
  3. Europe et Démocratie (RIC) : M. Gilles HELGEN
  4. Liste Front national (FN) : Mme Brigitte NEVEUX
  5. "Pas question de payer leur crise" (NPA) : Mme Laurence DE BOUARD
  6. Démocrates pour l'Europe liste (Modem) : Mme Sylvie GOULARD, M. Bruno JONCOUR
  7. Une France royale au coeur de l'Europe : M. Jean-Philippe CHAUVIN
  8. Union des Gens : M. Christophe DUPAS
  9. Changer l'Europe maintenant avec les socialistes (PS) : Mme Bernadette VERGNAUD, M. Stéphane LE FOLL, Mme Isabelle THOMAS
  10. Newropeans : M. Bruno BLOSSIER
  11. Front de gauche pour changer d'Europe (PG, PCF, GU) : M. Jacques GÉNÉREUX
  12. Quand l'Europe veut, l'Europe peut (UMP, Nouveau Centre, la Gauche Moderne) : M. Christophe BÉCHU, Mme Elisabeth MORIN-CHARTIER, M. Alain CADEC
  13. Europe Décroissance : M. Thierry BRULAVOINE
  14. Alliance Ecologiste Indépendante : Mme Eva ROY
  15. Europe Démocratie Espéranto : M. Bert Horst SCHUMANN
  16. Communistes : Mme Chantal GIRARDIN
  17. Alternative Libérale Ouest "L'Europe c'est vous" : M. Louis-Marie BACHELOT
  18. Liste gaulliste Debout la République (DR) : M. Christian LECHEVALIER
  19. La voix de la Bretagne en Europe : M. Emile GRANVILLE
  20. Europe Ecologie (Les Verts) : M. Yannick JADOT
Meeting
A Cognac, plusieurs listes ont tenu meeting, débat ou évènements politiques : Le Front de Gauche à ouvert le bal en avril, puis Europe Écologie, le Parti Socialiste, l'UMP, le NPA et le Modem fin mai.

Je n'ai pu assister qu'au meeting du Front de Gauche et à celui de l'UMP.

Le meeting du Front de Gauche avec Jacques Généreux (tête de liste) était très militant et très engagé, dénoncant les dérives libéralistes de l'Europe, le délitement organisé des Services Publics, la moralisation impossible du capitalisme. Il est aussi revenu sur le "vol démocratique" du 29/05/2005 quand la France à voté NON au traité constitutionnel et que désormais, à l'initiative de notre président, l'Europe fait approuver le traité de Lisbonne (copie conforme du précédent) par les députés. Le Front de Gauche (réunissant PCF et PG, le nouveau parti de Jean-Luc Mélanchon qui a quitté le PS) défend une Europe des citoyens, une Europe pour les citoyens.
Le Front de Gauche dénonce la majorité présidentielle et le PS qui, au parlement Européen, votent ensemble les même textes et ont tous 2 approuvé les directives libérales (libéralisation de la poste, du rail), le traité de Lisbonne qui empêchera l'Europe d'intervenir dans l'économie, l'introduction des cultures OGM, etc...
A coté de ça le meeting de l'UMP la semaine dernière, si il a réuni un peu plus de personnes que celui de Front de Gauche, est resté très austère malgré la fausse ambiance. Les organisateurs avaient engagé l'animateur des matchs de basket de Cognac, qui se croyant en plein match nous a tous fait répéter l'ovation qu'il fallait faire à la tête de liste Christophe béchu à son arrivée au rythme de la musique : ridicule. Ca a pourtant semblé assez plaire à la salle, moins à Christophe Béchu qui s'étant vu interrompre 2 fois a remercié l'animateur lui présisant que son enthousiasme devait faire son effet lors des matchs de basket...
Sur le fond relativement peu de choses, l'UMP propose d'appliquer le programme de Nicolas Sarkozy à l'Europe, de rejeter la Turquie, de défendre la filière viticole, mise en avant du pragmatisme européen et quelques clichés classiques : trop de technocraties, appel au vote pour combattre l'abstention et moqueries envers le PS devant un auditoir conquis.
Christophe Béchu est un bon orateur qui sait mener son auditoire, on lui reconnait toutefois quelques tics empruntés au président.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre-Alain Dorange 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines