Magazine

P’tite brassée…

Publié le 02 juin 2009 par Lawrence Desrosiers
♠ La disparition de l’Airbus A330 d’Air France qui a entraîné la mort probable des 228 personnes qui l‘occupaient m’attriste au plus haut point. Les parents et amis de ces personnes ne pourront que s’imaginer le drame qui s’est déroulé. Mais que s’est-il donc passé?
J’ai encore travaillé physiquement aujourd’hui; la brouette a remplacé mon appareil photo. Les levers sont difficiles. Lorsque je mets les pieds au bas du lit, ça craque, je suis probablement quelqu’un de musclé, car j’ai mal à tous mes muscles. Les plus sollicités sont ceux de mes fesses et de mes épaules. À ce rythme, j’aurai les épaules de Tarzan et les fesses aussi rondes que les joueurs de football américain.

Inquiétant et intéressant à la fois, cet article écrit dans Cyberpresse sur ce qui suivra la crise économique actuelle, vue au travers des prédictions de Jeff Rubin, le Nostradamus de l’économie.
La hausse du prix du pétrole des derniers temps ne représente à mes yeux que des dollars que les pétrolières empochent en imposteurs éhontés. La fin de la récession amènera à son tour une autre hausse, celle-là peut-être vertigineuse. Ceci annoncera peut-être la fin des grosses voitures et des camionnettes. Ce sera bon pour la planète.
Voici une pensée d’Albert Brie à propos du mois de juin : les trente jours de l'année qui sont à la fois les plus longs et les plus vite passés.
♠ Je suis un peu limite en ce qui a trait aux publications dans ce blogue. Parce que je fais des travaux sur le terrain, je n’ai plus de temps et d’énergie pour faire de la photo. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.
Lors de la crise de la listériose de l’été dernier, le bon gouvernement de jean le minus charest a donné son show pour montrer au bon peuple qu’il se préoccupait et s’occupait de sa santé. Selon la protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain, il y a eu plusieurs « lacunes » dans la gestion de la crise. C’est du grand charest; du spectacle, de la corruption et de l’incompétence. On n’a qu’à regarder le ministre de la Santé, Yves Bolduc essayer de se démerder dans l’histoire des tests erronés de traitement du cancer du sein. Il avait reçu les résultats de l'étude depuis un mois et il n’en parlait pas. Parlant de santé, le temps d’attente dans les hôpitaux du Québec n’a jamais été aussi long. Une autre promesse de jean le minus non tenue.
Lo x

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte