Magazine Culture

L’humour garde une dose de diversité

Publié le 23 septembre 2007 par Jotbou
rire_tv.jpg

omme toujours, les chaines de télévision aiment à suivre la tendance en lançant des émissions qui surfent sur l’effet de mode du moment. Et à ce petit jeu, la recherche de talents humoristiques semble être devenu le nouveau critère de choix.

En cette rentrée, deux programmes ont fait leur apparition. Tout d’abord et de manière quotidienne on retrouve sur France 2 “60 secondes pour rire“, un jeu sous forme de mini défis humoristiques à relever. Le tout étant validé ou pas par un jury constitué au hasard dans le public. But affiché, dénicher les nouveaux talents du rire…

De l’autre côté, sur l’autre chaine du service public qu’est France 3, on retrouve tous les dimanches peu après 20 heures “Made in Palmade“. Ici, le principe repose sur la même mécanique que ce qu’à pût être “La Classe“. Les apprentis entourant maître Palmade boivent ses conseils et interprètent sketchs et saynètes. Là encore et comme son modèle “La Classe”, le but est de mettre en lumière ceux qui auront la lourde tâche de nous faire rire dans le futur.

Enfin, dernier de cette petite sélection, “Le Jamel Comedy Club”, programme estival de Canal +, il a en cet été 2007 connu sa seconde saison de diffusion. Toujours dans la thématique de l’humour, Jamel propose à d’apprentis artistes de monter sur scène pour montrer à chacun ce qu’ils savent faire. La première saison ayant été clôturée par un DVD et un spectacle sur une scène parisienne.

Alors que le filon a été réanimé par Jamel et ses amis, d’autres chaines ont comme à l’accoutumée suivi la tendance pour sortir chacune leur propre émission. Mais si l’on compare à d’autres types d’émissions (avec chanteurs) qui elles aussi sont plétores, la recherche humoristique a tout de même réussi à diversifier quelque peu les concepts mis à l’antenne. Que cela soit sous forme de jeu, d’apprentissage ou bien de jeter dans le vide, les mécaniques ne sont jamais les mêmes.

Et puis, il est à noter que ces trois émissions malgré des formats différents rejouent une partition depuis longtemps disparue qu’est celle du vraie télé crochet. Et oui, la différence profonde avec ce que nous pouvons connaitre à l’heure actuelle réside dans la retransmission unique de l’exercice de style. Une fois le rideau baissé, aucune caméra ne va suivre, épier, divulguer leur vie quotidienne. Le public devient seul appréciateur (ou non) de la performance et ne fonde pas son jugement sur des critères dictés par des montages alambiqués ou autres.

En tous cas, profitions que l’humour ne soit pas encore passée par la moulinette de la “télé réalité“, et que ses futurs représentants puissent voir le jour par leurs spectacles et qualités et non par le prisme de “Big Brother“.

Canal +, France 2, France 3

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jotbou 226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte