Magazine France

Election européenne : l'impulsion verte après l'échec orange

Publié le 08 juin 2009 par Dominique Lemoine @lemoinedo

Voilà, les élections européennes sont passées et un premier bilan, certes à chaud, s'impose.
La victoire revient d'abord à l'ABSTENTION car, n'oublions pas qu'en dépit des résultats des partis politiques dont certains se réjouissent et d'autres se lèvent ce matin avec la "gueule de bois", aucun parti politique n'a réussi à faire venir les électeurs ....
On constate ensuite une forte percée des "écologistes" ou tout au moins de ceux qui se présentent comme telle. Ce ne devrait pas être une surprise puisque ceux qui oeuvrent dans ce domaine constatent une prise de conscience des problème environnementaux chez les citoyens.
On doit se réjouir de cette prise de conscience écologiste chez les citoyens puisque les enjeux que l'humanité a devant elle sont bien de concilier développement et environnement, de permettre de garder une bonne qualité de vie sans obérer celle des générations à venir qui sont nos enfants et nos petits enfants.
L'important est de savoir ce qui se cache derrière le beau fanion rassembleur du terme écologiste ...
Venons-en maintenant au résultat du MoDem, parti qui aurait du profiter de cette prise de conscience écologiste puisque CAP21 est un des membres fondateurs. Malheureusement, le MoDem aussi bien national que régional et local est resté sourd préférant philosopher sur les différentes déclinaisons du terme démocratie.
Les résultats d'hier, sans appel, doivent être analysés calmement et sans chercher de fausses raisons.
Mais je suis convaincu que notre volonté, à CAP21, d'écologiser le moDem malgré les résistances internes (car rappelons que Corinne LEPAGE a toujours dit que CAP21 devait être le courant environnementaliste du MoDem), était la bonne et les résultats d'hier le montre.
Lors de la conception des listes, j'ai personnellement demandé qu'un représentant de CAP21 soit dans la liste de la région Centre Massif Central mais peine perdue ...
Aujourd'hui, si le MoDem veut compter dans le paysage politique et reprendre la 3ème place de parti politique qu'il a perdu hier, il lui faut alors s'ouvrir vers cette dimension écologiste.
Mais attention, il faut aller plus loin qu'un simple verni "vert" et lire autrement l'avenir de l'environnement qu'au travers de quelques slogans ou de quelques actions ponctuelles qui donnent de la couleur, donnent bonne conscience sans structurer le long terme.
C'est à ce travail que je vais m'atteler au MoDem et j'appelle tous les adhérents, sympathisants du MoDem à m'aider dans cette tâche qui est lourdre mais passionnante et structurante pour l'avenir de nos enfants.
Domnique lemoine

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dominique Lemoine 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte