Magazine Caricatures

La victoire de l'endive

Publié le 08 juin 2009 par Dominik89

Voilà, les jeux sont faits. Pour résumer, on a eu droit à une victoire de l'UMP et d'Europe Ecologie, une déroute du PS et du MODEM. Michel Barnier, celui que Sarko surnomme L'endive a donc gagné ! Le discours officiel était qu'il y a eu une prime à ceux qui ont parlé d'Europe. Autant pour Europe Ecologie et Dany Cohn-Bendit, je veux bien, mais qui peut me dire quel était le programme EUROPEEN de l'UMP ? Nicolas Sarkozy enpréiv, résumait ainsi : Le programme européen de l'UMP, c'est moi ! Une version déclinée par le "gentil" Xavier Bertrand quand il ne cessait de vanter la présidence française de l'Union. Et le pire, c'est que ça a plutôt bien marché vu que l'UMP a récolté 28 % des voix. Pourtant, l'élection portait sur le parlement européen et Tags : élections européennes du 7 juin 2009, UMP, Europe Ecologie, victoire, PS, PArti socialiste, MODEM, défaite, François Bayrou, Dany Cohn-Bendit pas nu, Michel Barnier l'endive, Nicolas Sarkozy, Xavier Bertrand, Brice Teinturier, Rachida Dati pas nue non plus, Europe, sondages, gouvernement, droite décomplexée, insécurité, présidence française de l'union, Barroso justement, toute la présidence française de l'Union était une NEGATION du rôle du parlement, car ce sont les gouvernements qui ont pris les décisions. Le parlement n'étant que spectateur ! Pour le reste, l'UMP a joué sur le registre de l'insécurité comme à son habitude. On était donc loin de l'Europe et la prime à ceux qui parlaient d'Europe me semble pour le moins inadapté à l'UMP, dernier parti à avoir constitué ses listes et à être entré en campagne. Quand on voit l'Enthousiasme délirant de Rachida Dati pour siéger à Strasbourg et à Bruxelles, on devine à quel point l'Europe est une punition pour ce parti. Pour moi, ce succès de la droite est avant tout un hold-up et un détournement. Un hold-up car ils ont mis en avant Sarko qui n'a rien à voir avec le parlement et l'insécurité qui ne relève pas de l'Union. Ils ont aussi bénéficié de l'indigence du PS, toujours empêtré dans ses divisions qui a mené une campagne molle derrière une Martine Aubry vraiment pas charismatique. Quand on voit que le "sommet" de leur campagne a été la mascarade avec Ségolène Royal avec cet échange de cadeaux, ça fait vraiment pitié. Tags : élections européennes du 7 juin 2009, UMP, Europe Ecologie, victoire, PS, PArti socialiste, MODEM, défaite, François Bayrou, Dany Cohn-Bendit pas nu, Michel Barnier l'endive, Nicolas Sarkozy, Xavier Bertrand, Brice Teinturier, Rachida Dati pas nue non plus, Europe, sondages, gouvernement, droite décomplexée, insécurité, présidence française de l'union, Barroso
Alors tout le monde au PS est d'accord pour dire qu'il faut s'unir et se rénover. Très bien, mais l'union ne pourra se faire que derrière un chef indiscutable et on en est loin. Quand à la rénovation, il faudra choisir entre une ligne "centriste" et une ligne de "gauche". Comme le disait Mitterrand : "On ne sort de l'ambiguité qu'à son détriment". oui, je sais, la phrase n'est pas de lui, mais il en est une belle incarnation, non ?
Et puis, personne n'a parlé des sondages qui ont fait un beau flop. Il voyait le PS à 20-22 %, il n'a fait que 16 !!! Il nous annonçait un MODEM au coude à coude avec les écolos : les seconds ont fait le double des premiers ! Pourtant, personne pour le faire remarquer sur le plateau et Brice Teinturier faisant profil bas n'a bien entendu par relever cet échec patent.
Alors oui, on pourra se consoler en se disant que la gauche dans son ensemble est bien plus haute que la droite et que l'abstention est le seul vrai vainqueur du suffrage, mais on va bouffer de la victoire de l'UMP pendant des mois à coup sûr et le gouvernement va s'appuyer sur ce constat pour valider tous ses choix.
Dominik


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dominik89 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte