Magazine Assurances

On parle du « pot -au noir « depuis la catastrophe de l'A330 d'Air France sur le trajet Rio-Paris

Publié le 08 juin 2009 par Aurélia Denoual

Le « pot-au-noir » barre l'Atlantique d'est en ouest, depuis la pointe du Brésil jusqu'à la côte Africaine, est une région maritime particulièrement redoutée des navigateurs en raison de sa grande instabilité météorologique, qui a été fatale des aviateurs, dont Mermoz, du temps héroïque de l'aéropostale et qui a été traversée depuis, sans encombres, par des milliers de vols commerciaux.

Le « pot-au-noir » est le passage obligé entre les deux hémisphères, dans une atmosphère chaude et humide, propice à la formation d'importantes quantités de vapeur d'eau, d'où la formation de cumulonimbus pouvant s'élever jusqu'à 15 voire 16 000 mètres d'altitude, obligeants pilotes à se dérouter, pour éviter les turbulences qu'ils provoquent.

 Si le vol Rio-Paris a été confronté sur son trajet à une telle situation, rien ne permet pour le moment de savoir ce qui s'est réellement passé.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog